La société Arconic révèle un gratte-ciel capable de débarrasser les matières polluantes

Arconic, une entreprise américaine a dévoilé un projet de building non moin négligeable. Il s’agit d’un gratte-ciel de 4,8 kilomètres de haut capable de débarrasser l’air de toutes les matières premières. En effet, les gratte-ciel n’avaient jamais fait l’unanimité. C’est pourquoi, l’entreprise américaine Arconic a présenté un projet de gratte-ciel qui, en plus de bénéficier d’une monstrueuse taille et de balcons rétractables, a des vertus écologiques. Capable de débarrasser l’air de toutes les matières polluantes, les matériaux qui la composent sont en mesure d’absorber les matières présentes dans l’atmosphère.
Autrement dit, ce gratte-ciel purifie l’air des matières polluantes en suspension. S’appuyant sur des matériaux de construction innovants capable de résister aux vents violents et climats uniques, les ingénieurs d’arconic ont bien l’intension d’user également d’une couche de revêtement autonettoyante.

Intitulé « Ecoclean », le gratte-ciel fonctionne grâce à un système de vapeur d’eau qui se mélange avec les produits chimiques en suspension présents dans l’air environnant afin de finalement les extraire en les déposant sur la façade de l’immeuble. Comme la mue d’un serpent ou de la « peau morte », la couche de pollution se dépose alors sur le revêtement avant d’être absorbée.

« En plus de fournir le côté esthétique et le bon maintien de la paroi, ce matériau permet de réduire la quantité de polluants et ainsi de lutter contre le brouillard de pollution souvent visible dans les grandes agglomérations » a expliqué Sherri McCleary, Directrice du département scientifique de l’entreprise au site business insider. A l’en croire, conceptualisée depuis 2011, cette avancée est aujourd’hui prête à l’emploi.
« « Nous sommes en train d’optimiser les matériaux qui peuvent être imprimés en 3D. Nous voulons offrir davantage d’options aux designers et aux architectes » » précise Sherri McCleary, Directrice du département scientifique de l’entreprise.
En attendant les performance du gratte-ciel de 4,8 kilomètres de haut capable de débarrasser l’air de toutes les matières premières, Wair, le premier foulard anti pollution disposant d’un masque de protection et capable de bloquer 99% des substances nocives présentes dans l’air est toujours disponible.

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More