A Ne Pas Rater

« Tu auras ce que tu cherches (…)», Coco Emilia à Nathalie Koah (images)

Le torchon brûle actuellement entre les influenceuses camerounaises Coco...

« N’épousez aucune femme qui s’asseoir en public pour boire de la bière», Andrea Ekeng Inyang

Un assistant spécial en communication stratégique du gouverneur de...

« J’ai besoin d’amour en ce moment », Carmen Sama

Carmen Sama la veuve de DJ Arafat, qui a...

Burkina-Faso: l’une de ses villes en pénurie de préservatifs à cause de la fête nationale

Une forte explosion de demande de préservatifs est enregistrée ces dernières semaines à Banfora, dans le Sud-Ouest du Burkina Faso. Cette situation s’explique par les préparatifs de la fête nationale du 11 décembre 2020.

A en croire les informations rapportées, durant le mois de septembre 2020, la ville de Banfora a enregistré une commande d’au moins 56.720 préservatifs. Ladite commande a été faite auprès de l’Organisation Non Gouvernementale « Réseau africain jeunesse santé développement », qui œuvre pour la lutte contre la propagation du VIH Sida, surtout par la distribution gratuite de préservatifs.

A lire aussi:Nigéria: une jeune fille se donne la mort pour avoir perdu son téléphone

Interviewée par Sputnik, la coordonnatrice locale de l’ONG, Awa Zabré se réjouit du fait que les jeunes soient allés vers eux afin de demander les préservatifs.  « Pour la plupart, c’était des jeunes qui sont venus à nous, les plus courageux », jubile Awa Zabré. Selon toujours cette dernière, la demande de ce moyen de protection et de contraception, très prisé est spécialement forte en cette période dans cette ville du sud-ouest du Burkina, qui compte environ 800.000 habitants.

- Advertisement -

Cette demande est tellement élevée que l’on est obligé de parler de pénurie. « On a donc réclamé des préservatifs au dépôt répartiteur du district [DRD, dépôt de produits pharmaceutiques] de Banfora, mais il n’y en avait plus. On s’est alors tourné vers la centrale d’achat de médicaments essentiels génériques et de consommables médicaux (Cameg) de Gaoua [plus grande ville de la région voisine] où on nous a fait savoir que le stock était aussi épuisé », ajoute la coordonnatrice locale de l’ONG.

la fête nationale est la cause

En effet, cette pénurie est due à la fête nationale du 11 décembre 2020. Et pour cause, c’est la ville de Banfora qui accueille les festivités. Donc depuis plusieurs mois, la région des Cascades enregistre depuis des mois un afflux notable d’ouvriers qui travaillent avec acharnement afin de pouvoir livrer les travaux dans le délai.

A lire aussi:Davido éjecté d’un bar: «je peux payer le bar 10 fois», il clashe la direction (vidéo)

« Ce sont là autant de chantiers qui exigent de nous un effort soutenu toute la journée, sous un soleil de plomb. Alors le soir venu, nous avons besoin d’un peu de douceur et de réconfort avant de reprendre de plus belle le travail le lendemain », confie un jeune ouvrier joint à Sputnik.

Les professionnelles du sexe se sont donc installées à Banfora et ses environs, afin d’offrir leurs services aux milliers visiteurs et officiels qui feraient le déplacement pour cette fête annuelle.

Il faut qu’u Burkina Faso, la distribution gratuite des préservatifs se font régulièrement par des structures sanitaires et ONG dans le cadre de la lutte contre le sida et les grossesses non désirées.

« La forte demande de préservatifs que nous enregistrons actuellement pourrait ne pas faiblir jusqu’à ce que la fête soit achevée. C’est une situation que l’on retrouve généralement dans les localités qui abritent les festivités du 11 décembre », a expliqué une sage-femme du centre hospitalier régional (CHR) de Banfora à Sputnik.

Pour cette soignante, «il est important que les autorités prennent des mesures pour garantir au plus vite un approvisionnement suffisant afin d’éviter à la région des Cascades de sérieux désagréments au terme de cette période critique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Récents

Cameroun : la chanteuse Blanche Bailly au cœur d’une vive polémique sur la toile

La diva camerounaise de la musique, Blanche Bailly est...

« J’ai plus d’argent que Serey Dié », Camille Makosso se vante de sa richesse

L’émission Peopl’Emik diffusée sur la 3 ce mardi 04...

Ruby : accusée d’être une lesbienne, la comédienne camerounaise sort de son mutisme

La comédienne camerounaise Ruby est au cœur d’une vive...

Newsletter

A Lire aussi

Cameroun : la chanteuse Blanche Bailly au cœur d’une vive polémique sur la toile

La diva camerounaise de la musique, Blanche Bailly est...

« J’ai plus d’argent que Serey Dié », Camille Makosso se vante de sa richesse

L’émission Peopl’Emik diffusée sur la 3 ce mardi 04...

Ruby : accusée d’être une lesbienne, la comédienne camerounaise sort de son mutisme

La comédienne camerounaise Ruby est au cœur d’une vive...

« N’épousez aucune femme qui s’asseoir en public pour boire de la bière», Andrea Ekeng Inyang

Un assistant spécial en communication stratégique du gouverneur de...

Cameroun : la chanteuse Blanche Bailly au cœur d’une vive polémique sur la toile

La diva camerounaise de la musique, Blanche Bailly est au cœur d’une vive polémique sur la toile depuis la soirée du mardi 04 octobre...

« J’ai plus d’argent que Serey Dié », Camille Makosso se vante de sa richesse

L’émission Peopl’Emik diffusée sur la 3 ce mardi 04 octobre 2022 a reçu le sulfureux  général Camille Makosso. Au cours de son entretien, le...

Ruby : accusée d’être une lesbienne, la comédienne camerounaise sort de son mutisme

La comédienne camerounaise Ruby est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Accusée d’être une lesbienne, elle a enfin...