en ,

Au Nigéria, les étudiants menacent de bastonner les enseignants; les raisons

Les étudiants des universités publiques du Nigéria menacent d’entreprendre des actions de violence si les enseignants n’abandonnent pas la grève pour une reprise des activités académiques dans les universités publiques.

En effet, les universités publiques au Nigéria sont fermées depuis le 20 mars 2020 à cause essentiellement des nombreuses revendications lancées par le syndicat du personnel académique des universités à travers une motion de grève. A cela vient s’ajouter la crise du covid-19 qui a obligé les dirigeants à maintenir les universités fermées.

Fatigués de rester à la maison, les étudiants ont récemment mis en garde les professeurs pour un éventuel soulèvement pouvant déboucher sur des actions de violences. Pour rappel le syndicat a suspendu sous condition sa motion de grève le 24 décembre passé après quelques efforts du gouvernement fédéral.

Pour l’heure, seules les mesures barrières contre la propagation du coronavirus empêchent les étudiants de reprendre le chemin de l’école. Ils devront donc patienter jusqu’au 18 janvier prochain en attendant le verdict final du comité présidentiel de travail sur le Covid-19 au Nigéria.

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Derversaille-Dj Léo

Côte-d’Ivoire : Dj Léo fait une incroyable révélation sur Deversaille

Deux-gorilles-debout

USA: deux gorilles testés positifs au coronavirus