«Je couchais avec les esprits et mangeais la chair humaine», les confidences d’une jeune dame sur une église kényane

Au cours d’une émission matinale, sur la station radio « Maisha », une Kényane, âgée de 26 ans a révélé avoir mangé de la chair humaine et même fait l’amour avec des serpents.

Reçue sur une émission matinale d’une radio Kényane, une jeune femme du nom de Cecilia Wambui a fait certains aveux au présentateur, Emmanuel Mwashumbe. Elle a avoué que la pauvreté l’a obligé à pratiquer des rituels sataniques, dans le but de s’attirer les hommes riches.

«J’avais 17 ans, et j’étais en classe de troisième quand j’ai rencontré un chauffeur qui m’a fait des avances. Venant d’une famille très pauvre, j’ai été impressionnée par le fait qu’il possédait une télévision, une cuisinière et une radio. Je me suis enfuie avec lui, mais nous avons rompu en trois mois. J’étais enceinte de lui, mais j’ai avorté», a-t-elle déclaré.

A lire aussi:Côte d’Ivoire: «j’étais un chinois caché», l’émouvant témoignage de Charles Blé Goudé à DJ Arafat

Elle poursuit en affirmant avoir perdu le nombre d’avortements qu’elle a faits après le premier, avant d’ajouter qu’entre 17 et 25 ans, elle avait couché avec plus de 100 hommes et s’était mariée cinq fois.

Selon les rapports de Afrikmag, elle a également révélé qu’elle avait été spirituellement emprisonnée par une église satanique qui l’obligeait à coucher avec des mauvais esprits, des serpents et à manger de la chair humaine.

«En voulant changer de vie pour devenir une meilleure personne, j’ai été introduite dans une fausse église où je couchais avec des esprits. Je pouvais m’asseoir et me retrouver dans des morgues et des cimetières.

Lorsque j’ai rejoint cette église, je ne ressentais plus l’envie de coucher avec un homme, car les esprits étaient là pour me satisfaire sexuellement. J’en suis arrivée à un point où j’étais accro et je ressentais l’envie de voir des images sanglantes comme des cadavres lavés à la morgue», a-t-elle affirmé.

A lire aussi:Nigéria: cet impressionnant geste de Flavour à son ami d’enfance, enflamme la toile

Wambui a aussi ajouté que le pasteur de l’église lui avait fait un lavage de cerveau et l’avait forcée à épouser un membre de l’église qu’elle venait à peine de connaître. Le pasteur la tourmentait dans ses rêves et lui disait de ne pas chercher à se faire soigner lorsqu’elle tombe malade, car Dieu la guérirait.

«Ils m’ont fait un lavage de cerveau ; le pasteur m’a dit de lui donner tout ce que j’avais acheté avec l’argent de mes ex-maris et petits amis. Ils ont organisé mon mariage avec l’un des membres de l’église sous prétexte que Dieu avait décidé que je l’épouse. Nous nous connaissions à peine.

Chaque fois que je dormais, je rêvais que le pasteur me demandait de toucher ses parties intimes et un serpent noir apparaissait. J’aimais ça et je sentais que c’était bien. Le serpent apparaissait chaque fois que je fermais les yeux.»

A lire aussi:Côte d’Ivoire: «la marmaille et le haut niveau sont deux mondes différents», André Silver Konan tacle sèchement Makosso

Pour conclure, Wambui a notifié qu’elle s’est rendue compte que tout n’allait pas bien et a quitté l’église en octobre 2020. Puis après, elle s’est également séparée de son mari, qu’elle a décrit comme étant effrayant, car elle se réveillait au milieu de la nuit et le trouvait assis sur une chaise, en train de la regarder.

Par ailleurs, par crainte de représailles, Wambui a préféré laissé l’église dans l’anonymat. Mais, elle a déclaré que cinq autres femmes dans ladite église, subissaient aussi une épreuve similaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More