Sahel: la France menace de partir, les Etats-Unis assurent qu’ils n’abandonneront pas le Mali

Alors que le président français Emmanuel Macron a annoncé la suspension des opérations militaires conjointes et la fin de l’opération Barkhane au Mali, les Etats-Unis lui ont pris le contre-pied en soutenant qu’ils n’ont pas l’intention d’abandonner le Mali.

Selon le porte-parole du Pentagone John Kirby, Washington va « continuer à soutenir » les opérations contre les djihadistes au Sahel malgré la fin annoncée de l’opération militaire française Barkhane par la France. « Nous continuerons à contribuer au renforcement des capacités de nos partenaires en Afrique, ce qui inclut les capacités à mener des opérations antiterroristes », a déclaré M. Kirby au cours d’un point presse.

Il a poursuivi sa déclaration en soulignant que « nous continuerons à fournir un certain soutien, du genre de celui que nous apportons aux Français selon leurs besoins dans la région ». Selon un rapport de l’AFP, au Sahel, Washington fournissait jusqu’ici à l’opération Barkhane de précieuses capacités de renseignement et de surveillance, notamment grâce à ses drones, du ravitaillement en vol et du transport logistique.

Lors de son point de presse, le porte-parole du département de la défense américaine a également souligné l’attachement des USA aux opérations antiterroristes avec des partenaires en Afrique. « Une grande part est de les aider à créer leurs propres capacités pour mener ce genre d’opérations, et nous y sommes encore attachés, a poursuivi John Kirby. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More