Bénin : Six mois de prison ferme pour Raoul Gnonlonfoun, un sursis pour le CQ Aguèmon

Raoul Gnonlonfoun a écopé de six mois de prison ferme pour diffamation et harcèlement par le biais des réseaux sociaux contre la Sogema.

Accusé de campagne de dénigrement contre la Sogema sur les réseaux sociaux le jeune Raoul Gnonlonfoun a été fixé sur son sort ce mercredi 28 juillet 2021.

Selon le verdict, Raoul Gnonlonfoun est condamné à six mois d’emprisonnement ferme avec 5OO mille francs d’amende, le Chef quartier de Dantokpa, Amzat Aguèmon, a écopé de six mois d’emprisonnement assortis de sursis et 500 mille francs d’amende.

De son côté, le Directeur Général Adjoint de la Sogema, Arnaud Agbodjèté a été relaxé pour insuffisance de preuves.

Ils ont été écouté dans une affaire de campagne de dénigrement orchestrée sur les réseaux sociaux contre le Directeur Général, Armand Gansè et la société.

A ce titre, Raoul Gnonlonfoun connu sous le faux profile Joseph Nounagnon retourne à la prison civile de Cotonou.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More