Inde : une adolescente de 17 ans battue à mort par sa famille pour avoir porté un jean

Neha Paswan, une adolescente de 17 ans qui rêvait de devenir policière a été tabassée à mort par des membres de sa famille avant d’être pendue à un pont parce qu’elle a porté un jean à la suite d’une cérémonie religieuse.

En Inde, des cas de filles et de jeunes femmes brutalement agressées par des membres de leur famille ont récemment fait la une des journaux. Mais récemment la goutte d’eau qui a fait déborder le vase fait état du cas de la jeune fille identifiée sous le nom de Neha Paswan.

Neha Paswan, se serait disputée avec ses grands-parents après avoir porté du jean lors d’un rituel religieux en Inde. Son grand-père et d’autres membres de sa famille dans le village de Savreji Kharg (État d’Uttar Pradesh au nord du pays) l’ont interpellé pour une correction par rapport à sa tenue vestimentaire.

Pendant la séance de remontrance, la jeune fille a rétorqué que les jeans ont été faits pour être portés. C’est alors que la dispute a dégénéré et a pris une tournure de violence avec des coups des points et de bâtons.  La mère de la jeune fille, Shakuntala Devi Paswan, a déclaré à la BBC que l’adolescente avait été sévèrement battue à coups de bâton par son grand-père et ses oncles après une dispute à propos de ses vêtements alors qu’elle venait d’achever un rituel religieux.

Alors qu’elle s’est évanouie au cours de la bastonnade, la jeune fille avait été transportée par ses agresseurs prétendument pour la faire soigner, mais son corps a été retrouvé près d’un pont le lendemain. A en croire la même source, les membres les plus âgés de la famille se sont toujours opposés à ce qu’elle porte des jeans et des « vêtements occidentaux » qu’ils considéraient comme « inappropriés », voulant qu’elle porte des vêtements plus traditionnels.

La police a déclenché une enquête pour meurtre et destruction de preuves contre dix personnes, dont les grands-parents, les oncles, les tantes et les cousins de la jeune Neha. Celle-ci subissait des pressions d’une partie de sa famille pour qu’elle arrête de suivre des études et opte pour porter des vêtements indiens traditionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More