Nigéria : 40 pasteurs licenciés par une église pour avoir généré de faibles revenus (vidéo)

En Afrique, certains considèrent la carrière religieuse comme le chemin le plus rapide qui mène à la fortune. Plusieurs pasteurs présumés font du nom de Jésus un fond de commerce. Ainsi se dessine l’histoire de l’église nigériane Living Faith Church International qui a licencié plusieurs de ces pasteurs pour avoir généré de faibles revenus.

L’église « Living Faith Church International » connue également sous le nom de « Winners Chapel » du pasteur Oyedepo a licencié plus de 40 pasteurs pour avoir généré de faibles revenus dans leurs branches. L’information a été rendue publique par l’une des victimes et avec des preuves à l’appui.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, un homme qui s’est identifié comme un pasteur de la Living Faith Church International, a révélé que lui et d’autres pasteurs ont  été licenciés par l’église pour n’avoir pas généré suffisamment d’argent dans leurs branches respectives. En effet, Peter Godwin a déclaré dans sa vidéo qu’il était employé comme pasteur depuis le 28 août 2020, mais le 1er juillet 2021, lui et plus de 40 autres pasteurs ont été invités et ont reçu contre toute attente des lettres de licenciement.

« Depuis que j’ai été recruté, j’ai fait de mon mieux pour m’assurer de gagner des âmes pour le Christ mais malheureusement, le 1er juillet, j’ai reçu un appel que le pasteur de l’État veut me voir. J’ai été surpris, alors je suis allé à son bureau. Quand je suis arrivé là-bas, j’ai vu d’autres pasteurs aussi, plus de 40 d’entre eux, alors je les ai rejoints. Quelques minutes plus tard, on nous a remis une lettre. J’ai ouvert le contenu de la lettre pour constater que c’est une lettre de démission » a-t-il indiqué.

Sur la lettre reçue par les pasteurs, on peut lire :« En conséquence de la récente évaluation des performances qui a révélé que l’indice de croissance de votre église est inférieur aux attentes, Veuillez noter que votre service en tant que pasteur responsable n’est plus requis dans cette commission avec effet immédiat. Vous devez quitter votre logement officiel et remettre toutes les propriétés, y compris la carte d’identité officielle, au pasteur de la région avant le départ ».

Etonné par cette décision brusque de la hiérarchie, le pasteur a révélé avoir appelé la direction le lendemain pour avoir plus d’information. « La direction m’a dit que l’église ne fonctionnait pas à perte, ils m’ont également dit que le revenu total généré par ma station devrait être en mesure de couvrir mon bien-être et mon logement, donc en raison de mon faible revenu, je suis licencié. » A-t-il déclaré dans sa vidéo. Il faut noter que pour l’heure, le pasteur David Oyedepo fondateur de cette église n’a pas encore réagi face à cette information qui fait l’effet d’un séisme pailleté sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More