Côte d’Ivoire: critiquée pour ses tenues jugées un peu trop osées, Vitale recadre sèchement ses détracteurs (photo)

La chanteuse ivoirienne du Couper-Décaler, Vitale n’est pas passée par 4 chemins pour répondre à ses détracteurs. Et pour cause, ces derniers la critiquent sévèrement pour ses tenues vestimentaires, qu’ils jugent de trop osées.

La célébrité de la musique ivoirienne, Nadège Bomisso, connue plus sous le pseudonyme de Vitale, ne rate jamais une seule occasion de faire parler d’elle. Lors du festival Coming to Côte d’Ivoire, qui s’est tenu du 12 au 14 août 2021 à Abidjan, elle s’est encore dévoilée. En effet, la Beyonce d’Afrique, qui s’était rendue à la clôture du festival dans une tenue très sexy a fortement été critiquée sur la toile.

A lire aussi:Côte d’Ivoire: la chanteuse Dothy Z affiche son admiration pour Josey

N’ayant pas appréciée cette situation, la chanteuse a apporté sa part de vérité à travers une vidéo diffusée sur sa page Facebook ce jeudi 19 août 2021. « Quand je vois des farfelus qui jugent mes tenues ou bien qui me jugent en fonction de mes tenues de scènes, c’est des lambda quoi, c’est des gens qui ne savent rien de ce qu’on appelle artiste. Moi je suis une artiste avec grand A… Ils pensent que je suis une vendeuse d’aubergines. Je ne suis pas une vendeuse d’aubergines, je n’ai rien contre ces personnes mais c’est pour dire que je ne fais pas ce genre d’activités…Moi mon activité, c’est le show-biz, c’est la danse, c’est le m’as-tu vu, je suis une étoile. Donc je dois taper à l’œil… », a-t-elle répliqué.

Le style musical de la jeune génération d’artiste féminin jugé trop vulgaire

Pour rappel, le style musical de Vitale est aussi sous les feux de critique par les observateurs. A en croire ces derniers, ses tenues et déhanchements sont parfois provocateur et vulgaire. La chanteuse Dothy Z a récemment dénoncé la vulgarité de la jeune génération d’artistes féminins. « Les chanteuses de la génération actuelle stagnent. Je n’aime pas la manière dont le show-biz féminin évolue actuellement. Nous avons perdu nos valeurs. Les artistes féminins qui s’insultent dans les vidéos sur les réseaux sociaux ne sont pas des artistes. A part Josey, il n’y a personne… Je parle des artistes qui ont du talent, de la prestation. Le reste, c’est de la vulgarité », a confié Dothy Z à media prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More