Bénin: « si un enseignant tombe amoureux de son élève , qu’il change de classe », Patrice Talon

Alors qu’il s’est entretenu avec les députés à l’Assemblée nationale le jeudi 23 septembre, Le chef de l’Etat béninois Patrice Talon a expliqué de fond en comble les innovations qu’il entend apporter au « projet de loi portant mesures spéciales de répression des infractions commises à raison du genre et de protection de la femme en République du Bénin ».

Patrice Talon ne démord pas dans la lutte contre les harcèlements sexuels en milieu scolaire et professionnel. Il l’a démontré au cours de sa séance de travail avec les députés à l’Assemblée Nationale ce jeudi tenue au palais des congrès de Cotonou.

En effet, Patrice Talon a proposé un nouvel arsenal juridique très dense dans le souci de renforcer la protection de la femme face aux agressions sexuelles qu’elle pourrait subir. C’est d’ailleurs le menu de son entretien avec les députés. S’exprimant sur les nouvelles innovations qu’il entend apporter au nouveau projet de loi, Il a martelé que la tentative de harcèlement sexuel et le harcèlement sexuel deviendront des infractions pénales au même titre que le viol et le viol sur mineur.

En ce qui concerne les relations amoureuses entre élèves et enseignants, le Chef de l’Etat est resté ferme.  : « Si un enseignant tombe amoureux de son élève ou de son étudiante, qu’il change de classe, d’école, d’amphi ou démissionne. Les filles doivent mériter leurs notes et avoir la paix du cœur pour étudier », a-t-il indiqué.

Pour le numéro béninois, l’enseignant qui harcèle une apprenante dans tout secteur doit être découragé à jamais. Toutefois, une fille qui harcèle son professeur doit être poursuivie. Et l’enseignant doit vite la dénoncer” a martelé le chef de l’Etat. « La lutte contre le harcèlement sexuel et le viol sera plus farouche que celle contre la corruption », a-t-il ajouté.

Pour finir, Patrice Talon s’est adressé aux enseignants. « Si vous vous laissez harceler et que vous tombez dans le piège et qu’une relation est établie, elle sera considérée comme victime mais vous êtes l’auteur. dénoncer pour bénéficier de la protection de la loi comme étant victime de harcèlement », A-t-il conseillé aux enseignants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More