Cameroun: la justice accorde une liberté provisoire au jeune rappeur Ténor

Le rappeur camerounais, Ténor qui est inculpé pour conduite en état d’ivresse et homicide involontaire, était à nouveau devant le tribunal ce lundi 27 septembre 2021. Après cette nouvelle présentation, le chanteur bénéficie d’une liberté provisoire, en attendant le verdict du 27 Octobre 2021.

Poursuivi pour conduite en état d’ivresse et homicide involontaire, le jeune rappeur Ténor, de son vrai nom Thierry Mengoumou Ayia, qui est en détention provisoire à la prison centrale de New Bell de Douala, est passé une nouvelle fois devant le procureur ce lundi 27 septembre 2021. A en croire les rapports des médias camerounais, le Tribunal de Première Instance (TPI) de Douala-Bonanjo a renvoyé une fois encore le verdict au 27 octobre 2021.

Mais attendant, Ténor recouvre une liberté provisoire pouvant lui permettre d’aller faire « une rééducation pour son bras fracturée ». Une bonne nouvelle donc pour l’artiste camerounais.

Pour rappel, lors de sa première présentation devant le juge le lundi 02 août 2021, le rappeur a donné sa version des faits. « Ma voiture a eu un gros souci. J’ai démarré et pendant que j’étais en train de rouler, j’ai constaté que le véhicule allait plus vite que d’habitude et que le frein ne répondait plus. J’ai donc arrêté le moteur avant le carrefour Bessengue. Mon véhicule a failli échouer pour la première fois sous un gros camion pétrolier. L’Eternel m’a évité le pire. C’est le volant qui s’est bloqué et je n’avais plus le contrôle sur rien. Le véhicule est allé échouer sur la stèle de Bessengue; d’où le drame qui a causé le décès d’Erika », s’est expliqué Ténor. Au cours de sa 2eme présentation le lundi 6 septembre 2021, il a plaidé coupable et a aussi renoncé à sa demande de mise en liberté provisoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More