Côte d’Ivoire: «Trop de vicieux dans le monde du showbiz», la chanteuse Sandia Chouchou

L’artiste ivoirienne du Couper Décaler, Sandia Chouchou a fait des révélations sur son ancienne vie de danseuse. Elle l’a fait savoir lors de son passage sur la chaîne à polémique NCI.

La chanteuse du Couper-décaler, Sandia Awa Ouattara, connue plus sous le pseudonyme Sandia Chouchou a fait une grande révélation sur sa vie au cours de son passage sur l’émission Show buzz de la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). A en croire la danseuse devenue chanteuse, elle n’était pas du satisfaite de sa rémunération. « L’argent qu’il me donnait ne m’arrangeait pas. Donc j’ai pris ma route. En ce moment, il me donnait 10.000 Fcfa par prestation (…) ça fait au moins 5 ans que j’ai arrêté de danser avec Beynaud », a confié Sandia Chouchou.

Elle a poursuivi en notifiant les difficultés qu’elle rencontre aujourd’hui dans l’exercice de sa profession d’artiste chanteuse. «Je me produis moi-même, il faut débourser de l’argent pour faire le son, le clip. Il faut aussi payer les danseurs, le manager; ce n’est pas vraiment facile », dixit Sandia chouchou.

La chanteuse a aussi ajouté que le monde du showbiz est rempli de vices. «Il y a trop de vicieux dans ce milieu. Il y a de ces propositions indécentes. Il y a des gens qui veulent forcément te voir nue (…) Il y a un gars bien connu qui m’a contactée en inbox sur ma page officielle, il me dit qu’il me veut pour une nuit. En échange, il va me remettre 3 millions de Fcfa (…) Je lui ai dit que je ne suis pas une prostituée, donc je l’ai bloqué », a dévoilé la chanteuse.

Pour rappel, Sandia Chouchou s’est révélée au grand public par le biais de l’artiste du Couper Décaler, Serge Beynaud. Elle formait un trio avec Zota et Annick Choco.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More