Côte d’Ivoire: une mère oublie sa fille de 03 ans dans un bus « gbaka » à Abobo

Une mère a oublié sa fille de 03 ans dans un bus de transport en commun « gbaka », ce vendredi 17 septembre 2021, à Abobo.

La petite Barakissa Bamba, âgée de 03 ans a été oubliée dans un mini bus de transport de Yopougon, ce vendredi 17 septembre 2021 à Abobo, par sa maman.

Ses parents sont donc restés sans nouvelles de cette dernière qui est restée dans le véhicule de transport en commun au niveau du carrefour Agripac, dans la commune d’Abobo. « Aidez-nous à retrouver la petite Bamba Barakissa (03 ans) restée dans un gbaka de Yopougon au carrefour AGRIPAC par oubli de sa mère depuis le vendredi 17 septembre 2021 à 14 h », a alerté la plateforme Police Secours.

A en croire les réactions des uns et des autres sur la toile, cette situation malheureuse est le fruit des soucis de la vie qui submergent une mère de famille. « Yako d’abord à la maman. Pour oublier son enfant, il faut être dans un certain état et le fait d’être celle qui a oublié l’enfant, rend encore les choses plus complexes pour elle. Vivement qu’on retrouve l’enfant et que la mère soit également suivie », « Huuumm Seigneur comment une maman peut oublier son enfant dans un véhicule. Tchieee, sa tête aussi était chargée ooo… Seigneur protège cet être innocent et ramène-la à sa famille, pitié », pouvait-on lire dans les commentaires.

Pour d’autres, il faut que les parents se rendent à la gare servant de point de départ et celle servant de point d’arrivée pour ce bus. « Il faut se rendre aux deux points de départs (les gares), informer les chefs syndicats qui vont faire passer l’info à tous les chauffeurs et apprentis. L’apprenti peut probablement se rappeler (ce n’est pas tous les jours, on oublie un enfant dans un gbaka et dans le cas où quelqu’un a signalé et est descendu avec l’enfant). Ses informations peuvent aider à la retrouver ou réduire la zone de recherche », conseille un internaute.

Par ailleurs, toutes les recherches entreprises pour retrouver la petite sont restées sans suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More