France: un pasteur franco-ivoirien jugé pour viol sur 8 femmes en Haut-de-Seine

Un pasteur franco-ivoirien comparaît depuis ce lundi 13 septembre  2021, devant une cour d’assises à huis clos, en Haut-de-Seine en France. Ce dernier est inculpé de viol sur huit (08) femmes.

A en croire les rapports du média, Le Parisien, c’est une plainte qui a déclenché l’enquête sur le pasteur franco-ivoirien M. Abraham. En effet, la première plaignante, Sandra a été convaincue par le pasteur, à l’âge de 16 ans, en 2013, de vivre chez lui afin de se mettre à son service. Et pour ce dernier, si elle refuse, ses parents mourront. Depuis son arrivée dans la maison du pasteur, Sandra est régulièrement victime d’abus sexuel, avec la menace du châtiment divin qui va s’abattre sur elle, si jamais elle refusait.

A lire aussi:Affaire «fille de 8 ans à la Maca»: Diana Blé à nouveau dans le viseur du Procureur Richard Adou (photo)

Quatre ans plus tard elle tombe enceinte. Mais malheureusement, le soi-disant homme de Dieu ne reconnait pas la grossesse et la met à la porte. Ce qui la d’ailleurs poussé à prendre la décision de déposer une plainte contre le Sieur Abraham en 2018.

Au cours donc des enquêtes et après audition des fidèles vivant dans la maison du pasteur, sept (07) autres témoignages d’abus sexuels ont été recueilli. « Chaque jour, il désignait celle qui partagerait sa chambre », rapporte le journal le Parisien.

Hormis la naissance d’un enfant, l’histoire des 7 autres victimes est semblable à celle de Sandra. Mais le pasteur a réfuté toutes ses allégations, qu’il a traité de mensongère. Selon ce dernier, toutes les filles étaient consentantes.

Par ailleurs, accusé de huit (08) viols sur les fidèles qu’il a hébergé entre 2011 et 2018, chez lui à Colombes, le procès du pasteur franco-ivoirien, âgé de la quarantaine a été ouvert ce lundi 13 septembre 2021 devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine, à Nanterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More