jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosSociétéAccusé de viol, le cardinal Gerhard Mueller évincé du...

Accusé de viol, le cardinal Gerhard Mueller évincé du Vatican par le pape François

Le cardinal Gerhard Ludwig Müller ne dirige plus depuis samedi 1er juillet 2017 la Congrégation pour la doctrine de la foi. Pour cause,  le Chef du bureau du Vatican qui traite et évalue tous les cas de prêtres a été limogé de Vatican par le pape François. L’homme était accusé de résister à  la lutte contre les prêtres pédophiles.

Outre ce limogeage, il y a quelques jours, le pontife a demandé au cardinal George Pell, accusé d’agressions sexuelles sur des mineurs, de répondre de ses actes devant les juridictions compétentes. Le pape François a remplacé le cardinal Gerhard Ludwig Müller, chef de la Congrégation pour la doctrine de la foi et puissante personnalité du Vatican, par un archevêque espagnol.

«  Il n’y avait pas de divergences d’opinion entre le pape François et moi », a déclaré Mueller, le conservateur qui était très écouté par le pape Benoît XVI, à « Allgemeine Zeitung », une presse écrite allemande.

Les charges portées contre le cardinal Gerhard Ludwig Müller

Le cardinal Müller avait affiché des désaccords avec le pape, notamment sur la volonté de François de faire adopter une ligne plus souple envers les divorcés remariés. Et  Parallèlement, la Congrégation pour la doctrine de la foi a été accusée plus tôt cette année de résister à la lutte contre les prêtres pédophiles.

En avril dernier, quatre cardinaux conservateurs ont accusé le pape de semer la confusion et ont réclamé publiquement une réponse aux « doutes » concernant ce document.

Aussi, pendant son mandat qui a duré cinq ans, la congrégation a enregistré un arriéré de 2.000 cas et a été critiquée par une victime d’abus sexuels, Marie Collins.  Cette dernière avait été nommée par le pape en 2014, comme conseiller de l’église sur la gestion des victimes d’abus et sur la protection des enfants contre les prêtres pédophiles.

C’est toujours dans cette foulée que Collins a démissionné de la commission pontificale en mars. A l’en croire,  il était tellement difficile pour Mueller d’accepter les propositions de la commission. Dans l’optique d’assurer une meilleure coopération, le cardinal Sean O’Malley a été nommé cette année, en tant que membre de la commission.

Luis Ladaria ferrer remplace le cardinal conservateur Gerhard Ludwig Müller

Le pape François a décidé de ne pas renouveler le mandat du cardinal conservateur Gerhard Ludwig Müller, 69 ans, à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi. Après cinq ans comme préfet de cet important dicastère, le cardinal allemand laisse la place à celui qui était jusqu’ici son numéro deux et le secrétaire de la Congrégation. Il s’agit de l’archevêque espagnol Luis Francisco Ladaria Ferrer, 73 ans, jusqu’alors secrétaire de cette Congrégation.