dimanche 4 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Astrologie : voici le calendrier...

Nous venons d’entrer dans le dernier virage de l’année 2022. Découvrez ci-dessous le...

Qatar : les compos officielles de...

L’Allemagne et le Costa Rica se rencontreront ce soir pour un duel de...

Qatar 2022 – Espagne Vs...

L’Espagne affronte le Japon dans la soirée de ce jeudi 1er décembre 2022....

Qatar 2022 : les compos...

La Coupe du Monde 2022 continue de faire son chemin à Qatar. Voici...
AccueilAffaire Ks Bloom : la chanteuse camerounaise Mani Bella s’en...

Affaire Ks Bloom : la chanteuse camerounaise Mani Bella s’en prend à Apoutchou

L’affaire Ks Bloom est en train de prendre autre tournure. Au moment où les artistes ivoiriens se mobilisent à travers des posts pour le retour au pays du jeune rappeur gospel, Apoutchou tacle Mani Bella. Cette dernière n’a pas hésité une seule seconde à lui répondre.

Le chantre Ks Bloom est retenu par les promoteurs de son concert manqué au Cameroun. Il a même savoir à travers une vidéo que l’un de ses managers était détenu par la gendarmerie locale. Dans la foulée, bon nombre d’artistes ivoiriens lui ont manifesté leur compassion, en faisant des publications en implorant le retour de l’accalmie, afin que Ks Bloom et son staff managérial puissent regagner la côte d’Ivoire en toute tranquillité. Mais le fils de la comédienne Brigitte Bleu s’en est pris à la chanteuse camerounaise Mani Bella.  

« Vous avez osé vous attaquer à petit Jésus ? Notre seul Saint du pays ? Là là. D’abord pour commencer maudia de Mani Bella » a avancé Apoutchou National.

N’ayant pas apprécié ces propos de Apoutchou National, Mani Bella a réclamé quelques minutes plus tard des excuses publiques. Mais celui qui se fait appelé le Guide n’a pas voulu obtempérer. Un peu plus tard, Mani Bella a sorti les griffes en envoyant une riposte assez désobligeante à Apoutchou sur son profil Facebook.

A Lire Aussi:Ks Bloom: en concert au Cameroun, le chantre ivoirien se retrouve en difficulté

« Pour commencer mon cher Apoutchou, Au Cameroun, aucune artiste n’a jamais pris le mari d’une citoyenne Camerounaise, jusqu’à faire un enfant avec et ensuite, refaire un deuxième enfant avec le monsieur sans être officiellement la 2ᵉ femme de ce dernier. As-tu eu le courage de dire « M o dia » à ta propre sœur pour ce comportement nauséabond ??? Non! As-tu suggéré à ce couple d’officialiser leur relation par respect pour la femme légitime et pour tous les enfants concernés ? Non! Tu es donc le guide de quoi au juste en Côte d’Ivoire ??? De la bêtise et de la fornication ? Et c’est sur moi que tu oses écrire tes âneries là ? » , s’est interrogé la faiseuse de musique bikuti.

Elle a poursuivi en concluant en ces termes : « Top. C’est reparti… Vous allez me sentir. Chacun subira les balles perdues ! Celui ou celle qui se sent concerné parle. J’attends. »