jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosSociétéUne Baisse constante du nombre de spermatozoïdes  des occidentaux...

Une Baisse constante du nombre de spermatozoïdes  des occidentaux révélée

Chez les occidentaux, il y a une chute dramatique du nombre de spermatozoïdes. Apres une vase étude, il a été révélé que le nombre de spermatozoïdes produit par les hommes a baissé de près de 60% en 40 ans dans les pays riches. Il s’agit d’un résultat «choquant» dont la cause probable serait l’exposition aux produits chimiques.

En effet, c’est après une recherche universitaire sur la fertilité masculine que les chercheurs ont montré qu’il existe un déclin substantiel du nombre de spermatozoïdes des hommes vivant dans les pays occidentaux. Les résultats de la recherche ont été publiés le 25 juillet 2017.

Selon le site mashable24, l’analyse regroupant les données de 185 études différentes, a déterminé qu’entre 1973 et 2011, le nombre de spermatozoïdes produit par les hommes d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Australie et de Nouvelle-Zélande a diminué de 59,3%. Cette tendance n’a pas été observée dans les mêmes proportions en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, mais les auteurs nuancent leurs conclusions en précisant que moins d’études ont été menées dans ces régions.

La nécessité de tirer la sonnette d’alarme…

Compte tenue de l’importance des spermatozoïdes dans la fertilité masculine et plus précisément dans la santé de l’homme, Hagai Levine, épidémiologiste à l’université hébraïque de Jérusalem et co-auteur de l’étude invite, au micro de Reuters, à tirer la sonnette d’alarme. Il s’agit pour lui d’un résultat choquant.  «En bout de course, nous pourrions avoir un problème avec la reproduction en général, et cela pourrait signifier l’extinction de l’espèce humaine», a-t-elle expliqué à BBC.

L’exposition aux produits chimique, cause de cette chute dramatique…

Shanna Swan, une participante à cette étude explique que l’utilisation des produits chimique est la cause numéro de cette chute. «Le fait que le déclin soit observé dans les pays occidentaux suggère fortement que les produits chimiques que l’on trouve dans le commerce sont une cause de cette tendance» a-t-elle affirmé.

Selon le site Marshable, si l’exposition aux produits chimiques est une des pistes privilégiées, d’autres causes sont avancées telles que les facteurs environnementaux, la chaleur, le style de vie, l’alimentation, le stress, le tabagisme ou encore l’obésité.

Outre les produits chimiques auxquels est exposé l’être humain, le tabagisme maternel et les périodes critiques du développement reproductif masculin peuvent jouer un rôle dans la vie prénatale. Précisons que les changements de mode de vie et l’exposition aux pesticides peuvent avoir une influence à l’âge adulte.

Malgré les pistes soulevées par l’étude scientifique, le monde informe que Hagai Levine recommande vivement aux autorités d’enquêter sur les causes de ce déclin.