Bon à savoir: 06 causes ignorées et surprenantes de la déshydratation

Nous perdons chaque jour du fluide et des électrolytes par l’urine, la transpiration, la salive et les autres fluides corporels. En général, un régime sain normal permet de remplacer les électrolytes et le fluide que nous perdons. Mais certaines conditions ou activités peuvent causer des niveaux insuffisants de fluide et d’électrolytes dans le corps. Cela s’appelle la déshydratation. Voici six (6) causes ignorées et surprenantes de ce phénomène.

L’eau est le principal constituant du corps humain. Son manque, ainsi que celui des sels minéraux dans le corps, qui sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme sont sources de la déshydratation. La quantité moyenne d’eau contenue dans un organisme adulte est d’environ 60 %. Découvrez alors ici six (6) causes ignorées et surprenantes de la déshydratation.

1. Le diabète

Les personnes souffrant de diabète en générale, et plus particulièrement celles qui ne savent pas encore qu’elles sont diabétiques, ont un risque accru de déshydratation. En effet, lorsque le niveau de sucre dans le sang est trop élevé, le corps tente de se débarrasser de cet excès de glucose en augmentant la production d’urine. Du coup, elles sont exposées à la déshydratation

Si vous êtes donc diabétique, voyez avec votre médecin comment faire pour mieux contrôler votre glycémie. Si vous ne l’êtes pas mais que vous avez souvent très soif, parlez-en à votre médecin qui procèdera à la recherche d’un éventuel diabète.

A Lire Aussi:bon-a-savoir-ejaculation-feminine-et-femme-fontaine-existe-t-il-une-difference

2. Les Menstrues

En période de menstruation, chères dames, buvez plus d’eau que d’habitude. Et pour cause, les œstrogènes et la progestérone influencent les niveaux d’hydratation de votre corps. Et quand ces hormones se bousculent, comme c’est le cas pendant les règles ou lorsque vous souffrez de syndrome prémenstruel, vous devez boire assez afin de rester hydratée. D’autant que le sang perdu pendant les règles puise également dans le niveau de liquide du corps.

3. Le syndrome du colon irritable

En plus d’être déjà pénible à supporter, le syndrome du côlon irritable provoque de la déshydratation. En effet, celle-ci est due principalement aux symptômes de diarrhée chronique. Mais aussi au fait d’éliminer de notre régime quotidien les fruits et légumes crus, riches en eau, ce qui réduit donc l’apport hydrique.

Pour alors augmenter votre taux d’hydratation, optez pour les pâtes au blé entier et le riz complet. Lors de la cuisson, ils vont se gorger d’eau et vous en apporter beaucoup plus que les pâtes et le riz blanc.

A Lire Aussi:bon-a-savoir-6-raisons-incroyables-de-faire-de-la-patate-douce-son-meilleur-allie-sante

4. L’hypertension

Assez de médicaments pour le traitement de l’hypertension artérielle, agissent comme des diurétiques. Silencieusement, ils augmentent la production d’urine et le risque de déshydratation.

Si vous êtes donc sous traitement de l’hypertension artérielle, augmentez votre apport quotidien en boissons.

5. Le stress

Si vous êtes constamment sous pression, vos glandes surrénales s’épuisent, provoquant une insuffisance surrénale. Le problème est que ces glandes produisent également l’aldostérone, une hormone qui aide à réguler les niveaux de liquide et d’électrolytes de votre corps.

Lorsque vous êtes alors en situation de stress, n’hésitez-pas à boire plus. Mais trouver le moyen de le combattre reste quand même la meilleure solution pour conserver des glandes surrénales en bonne forme.

6. Les compléments alimentaires

Ce n’est pas parce que les compléments alimentaires sont « naturels » qu’ils n’ont pas d’effets secondaires. Certaines plantes comme le persil, le pissenlit ou le cresson augmentent la production d’urine, ce qui peut conduire à une déshydratation. Si vous envisagez de prendre un complément alimentaire, parlez-en d’abord à votre médecin qui vous indiquera s’il y a de potentiels effets secondaires à redouter.

Par ailleurs, suivez ce conseil de bon sens qui est de boire dès que vous avez soif. La soif est le message que vous envoie votre corps pour vous dire que vous avez un déficit en eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *