samedi 26 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilPeople & CélébritésShowbizClaire Bahi : « Rien ne peut me séparer de...

Claire Bahi : « Rien ne peut me séparer de l’amour de Jésus»

Claire Bahi, l’ancienne gloire du Couper- Décaler, devenue aujourd’hui chantre de l’Eternel aux nombreuses supputations annonçant son retour dans le showbiz. Elle l’a fait à travers une publication sur sa page Facebook ce dimanche 17 juillet 2022.

Depuis quelques temps des supputations qui laissent entendre que l’ancienne Première Dame du Couper-Décaler, Claire Bahi, qui a quitté le mouvement musical, après le décès de son ami et collègue DJ Arafat, pour se consacrer à la musique chrétienne, veut faire un comeback dans ledit mouvement.

Dépassée, elle a tapé du poing sur la table à travers une publication sur sa page Facebook ce dimanche 17 juillet 2022. « RIEN NE PEUT ME SÉPARER DE L’AMOUR DE JÉSUS CHRIST NOTRE SEIGNEUR », a écrit Claire Bahi.

Il faut noter que cette dernière qui est désormais engagée pour le Christ a même récemment commencé une formation biblique qui devrait lui permettre d’être une véritable servante de Dieu.  Elle a même été présentée, le dimanche 5 juin 2022, jour de la Pentecôte, aux côtés de plusieurs autres personnes, comme une appelée au ministère pastorale à la Maison Charismatique de la deuxième Gloire (MC2G), une église située dans la commune de Yopougon.

Pour rappel, il y a quelques mois, elle a fait de fracassantes révélations sur les dessous du showbiz ivoirien et sur son ancienne vie de star de Couper-Décaler.

 « La plupart des grosses voitures que je roulais, ce sont des voitures qui coûtent facilement 40 à 50 millions de Fcfa … Regardez ce qu’on gagne dans nos cachets du côté d’Abidjan. Pour quelqu’un qui touche 300 à 500 mille Fcfa par cachet, comment fais-tu pour avoir une voiture de 60 millions de Fcfa et subvenir à tes autres besoins ? C’était une sorte de prostitution. On est passé par beaucoup de choses; on a cherché mari des gens…Aujourd’hui, si je viens dénoncer tout ça, ce n’est pas pour blâmer ceux qui sont là-bas. Au contraire, c’est pour les encourager à accepter le Seigneur », a-t-elle témoigné il y a quelques mois.