dimanche 4 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Astrologie : voici le calendrier...

Nous venons d’entrer dans le dernier virage de l’année 2022. Découvrez ci-dessous le...

Qatar : les compos officielles de...

L’Allemagne et le Costa Rica se rencontreront ce soir pour un duel de...

Qatar 2022 – Espagne Vs...

L’Espagne affronte le Japon dans la soirée de ce jeudi 1er décembre 2022....

Qatar 2022 : les compos...

La Coupe du Monde 2022 continue de faire son chemin à Qatar. Voici...
AccueilNews & InfosEducationCôte d’Ivoire : 703.498 candidats affrontent le Certificat...

Côte d’Ivoire : 703.498 candidats affrontent le Certificat d’études primaires élémentaires (CEPE) 2022

703.498 candidats, dont 6 129 libres et 92 en situation de handicap sont à l’assaut du premier diplôme académique, le CEPE (Certificat d’études primaires élémentaires). Ces derniers ont composé dans 2.368 centres sur toute l’étendue du territoire ivoirien ce mardi 7 juin 2022.

La Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, Professeur Mariatou Koné a lancé les épreuves du Certificat d’études du primaires élémentaires (CEPE) session 2022, ce mardi 7 juin 2022, au Groupe Scolaire de Gonzagueville dans la Commune de Port-Bouët.

Au total 703 948 candidats dont 359 167 garçons, 344 781 filles, 6129 libres et 92 en situation d’handicap, répartis dans 2 613 centres avec 26 308 salles de composition sur l’ensemble du territoire national, ont affronté les épreuves écrites qui se sont déroulées en une journée. Les 92 candidats handicapés sont composés de 71 malentendants, 07 malvoyants, 04 non-voyants et 10 à motricité manuelle réduite.

Au cours du lancement, la Ministre a invité les uns et les autres à mettre la main à la pâte pour l’éradication de la tricherie. « La lutte contre la tricherie est notre crédo quotidien. La satisfaction c’est que malgré tout ce qui est mis en place comme systèmes par les fraudeurs, nous arrivons à les rattraper », s’est réjouie Mme Koné.

Elle a poursuivi en rappelant que l’année dernière des réseaux de fraudeurs comprenant des enseignants, des parents d’élèves, des anciens élèves, ont été démantelés. Cette lutte contre la tricherie continue, avec le leitmotiv « tolérance zéro ». « Tant qu’il y aura des fraudeurs, nous allons continuer à les combattre. Je pense que petit à petit les candidats eux-mêmes comprennent, ainsi que les parents d’élèves », a ajouté Mariatou Koné, encourageant les élèves à se concentrer et à ne compter que sur leurs performances et capacités pour réussir à leurs examens.

Par ailleurs, les résultats de cet examen seront proclamés le mardi 21 juin prochain, soit deux semaines après la composition.