samedi 26 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilPeople & CélébritésPersonnalitéCôte d’Ivoire: accusé de viol sur une artiste camerounaise,...

Côte d’Ivoire: accusé de viol sur une artiste camerounaise, le ministre Kouadio Konan Bertin se prononce

Une polémique notifiant un présumé viol du ministre de la réconciliation Kouadio Konan Bertin sur une célébrité camerounaise, fait le chou gras de la toile depuis la soirée du lundi 27 lundi 27 septembre 2021. Le ministre a brisé le silence sur l’affaire et a laissé entendre que ses « avocats vont se prononcer les jours à venir ».

Depuis quelques jours, la nouvelle d’un présumé viol du ministre de la réconciliation Kouadio Konan Bertin, connu plus sous le pseudonyme de KKB sur la chanteuse camerounaise Sophie Dencia fait couler assez d’encre et de salive sur la toile. Et dès lors, les spéculations vont dans tous les sens.

Reçu alors sur un plateau de débat, de la chaîne de Télé Nationale, l’ancien candidat à la récente élection Présidentielle ivoirienne, Kouadio Konan Bertin s’est prononcé sur cette affaire de viol présumé : « Je n’ai rien à me reprocher dans cette affaire », a-t-il laissé entendre.

Il a poursuivi en ajoutant : « C’est une affaire pénale. Mes avocats vont se prononcer dans les jours à venir. »

Rappel des faits…

Pour rappel, un enregistrement audio circulant sur la toile depuis la soirée du lundi 27 septembre 2021, notifie que le ministre de la réconciliation KKB a abusé sexuellement de l’artiste camerounaise Sophie Dencia. A en croire le récit des faits dans l’enregistrement, l’ancien Député aurait pris le temps de bien préparer son coup. Il aurait tout fait pour emmener la jeune femme qui était à Abidjan, loin de cette ville pour commettre son « crime ». C’est donc au cours d’un voyage avec elle à Divo à 186 kilomètres au nord d’Abidjan, que les hostilités auraient eu lieu.

Par ailleurs, il faut noter que Sophie Dencia était salariée du Ministre KKB au moment des faits, qui ont eu lieu en avril 2021. Elle a ensuite occupé le poste de chef de projet dans le domaine de la communication et des relations publiques au sein du Ministère de la Réconciliation nationale.