mardi 29 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosPolitiqueCôte d’Ivoire : la stratégie d’Alassane Ouattara pour ramener...

Côte d’Ivoire : la stratégie d’Alassane Ouattara pour ramener le calme dans l’armée

Le président ivoirien Alassane Ouattara a promis d’investir davantage dans les forces armées. C’est à la faveur d’une allocution télévisée retransmise par la télévision nationale, à la veille de la célébration du 57eme anniversaire de l’indépendance. L’objectif est de  mettre fin aux troubles qui secouent le pays depuis le début de l’année.

En effet, la Côte d’Ivoire a été secouée depuis janvier par plusieurs mutineries d’anciens rebelles intégrés à l’armée qui ont revendiqué et obtenu d’importantes primes pour baisser les armes. « Un important travail de reprise en main de notre armée est plus que jamais nécessaire », a expliqué le président au peuple ivoirien.

« Nous investirons encore plus dans l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces de défense et de sécurité , ainsi que dans leur formation , et nous mettrons à leur disposition les équipements nécessaires », fait –il savoir.

Le président ivoirien Alassane Ouattara entend « créer une armée véritablement républicaine,  réconciliée dans ses différentes composantes  et  au service de la nation, pour protéger la population et les institutions ».

Alassane Ouattara appelle à une politique de réconciliation …

Pour de nombreux observateurs avertis, la politique de réconciliation du président Ouattara depuis son accession au pouvoir en 2011 a été insuffisante et les divisions persistent. C’est pourquoi, à travers son allocution de 20 minutes, le président Ouattara a appelé à maintes reprises à la « réconciliation » et à « l’union » des 23 millions d’Ivoiriens, toujours marqués par la crise.

Dans un passé très récent, la Côte d’Ivoire connaît  une série de braquages contre des postes de police et de gendarmerie, lors desquels armes et argent sont emportés par des hommes armés non-identifiés mais agissant de manière professionnelle. Dans la foulée, des assaillants avaient ainsi attaqué l’école de police en plein centre d’Abidjan deux jours avant le début des jeux de la Francophonie en fin juillet.

On, se rappelle que l’armée ivoirienne est issue de la fusion des anciennes forces loyalistes et rebelles qui se sont affrontées lors de la décennie de crise politico-militaire (2002-2011) qui a coupé le pays en deux et fait plusieurs milliers de morts.