jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosPolitiqueCôte d’Ivoire : ce qu’Alassane Ouattara pense de l’alternance du...

Côte d’Ivoire : ce qu’Alassane Ouattara pense de l’alternance du pouvoir en 2020

Le chef d’Etat ivoirien Alassane Ouattara n’est pas passé pas mille chemins pour lever un coin de voile sur   la question de l’alternance du pouvoir en 2020. En effet, face aux  rois et chefs traditionnels du Libéria, le président de de la Côte d’ivoire a laissé entendre qu’il n’a pas besoin de changer les lois pour brider un 3è mandat….

En effet, les rois et chefs traditionnels du Liberia ont demandé  aux chefs d’Etats Ivoirien et Libérien de brider un troisième mandat tous les deux. A en croire ces rois et chefs traditionnels, Ouattara et Johnson Sirleaf ont beaucoup œuvré pour le retour de la paix dans la sous-région en particulier en Côte d’Ivoire et le Liberia deux pays voisins.

Ouattara n’entend pas changer les lois de la république…

En réponse à cette question d’alternance du pouvoir en 2020, Ouattara y est allé sans détour. Le président ivoirien a déclaré qu’il n’a pas besoin de changer les lois pour brider un troisième mandat à la tête de son pays.

« Non. Ellen et moi, nous n’avons pas besoin de changer les lois pour un troisième mandat. Ellen et moi, nous nous sommes consultés. Je n’ai pas besoin de ça », a précisé Alassane Ouattara. Selon lui, pour brider un troisième mandat à la tête du pays, il n’a pas besoin de changer les lois déjà établies.

on se rappelle que Ouattara et son homologue Libérien, Ellen Johnson Sirleaf co-présidaient le 2è conseil conjoint des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire et du Liberia.