jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilSportDe troublantes révélations de la veuve Marie-Louise Foe...

De troublantes révélations de la veuve Marie-Louise Foe sur la mort de Marc-Vivien Foe

14 ans après la mort de l’international camerounais Marc-Vivien Foe, sa veuve Marie-Louise Foe a fait de troublantes révélations. C’est la faveur d’une interview accordée à SFR Sport et diffusée dans l’émission « Vestiaire » lundi 26 juin dernier. Il s’agit de troublantes révélations qui vont certainement susciter des supputations sur les causes réelles du décès de son mari Marc-Vivien Foe.

« Le jour du match, on en a parlé, il m’avait appelé, il m’avait dit qu’il ne se sentait pas bien, juste quelques temps avant de prendre le bus, il m’a dit : je ne jouerai pas pour la première mi-temps mais tu ne dis à personne, vous venez comme d’habitude parce que je ne suis pas en tres grande forme » a révélé sa veuve à travers une interview accordée à SFR Sport et diffusée dans l’émission « Vestiaire ».

Aussi, poursuit-elle « J’étais surprise de le voir entrer dès le début du match. Il est entré, j’ai dis qu’il ne met jamais les mains aux hanches ». A l’en croire,  C’est la deuxième fois que son mari Marc-Vivien Foe a mis les mains aux hanches. « J’ai suivi tous ses matchs à domicile pendant toute sa carrière » a-t-elle ajouté.

Ce sont donc des révélations qui relanceront sans aucun doute, la polémique et le débat déjà bien fournie, autour de la mort brutale du Lion indomptable Marc-Vivien Foe.

Et de Marc-Vivien Foe…

Marc-Vivien Foe s’est écroulé le 26 juin 2003 à l’âge de 28ans sur le terrain du stade de Gerlandde Lyon en France. C’était à la 72ème minute de la demi-finale de la coupe des confédérations opposant le Caméroun à la Colombie. Suite à un malaise, il a succombé à une crise cardiaque consécutive à une malformation congénitale.