mardi 28 mars 2023

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Décès de Hass Keita :...

Le décès de l’artiste ivoirien Hass Keita a sérieusement touché son compagnon Ismaël...

Burkina: suspendue, France 24...

Le gouvernement burkinabè a suspendu la diffusion de France 24, reprochant à la...

Rwanda vs Bénin: les...

Dans le cadre de la confrontation retour Rwanda vs Bénin pour le compte...

DJ Arafat : Olokpatcha relance le...

Depuis quelques jours, Olokpatcha, l’ami du feu DJ Arafat relance les débats sur...
AccueilNews & InfosEconomieDécouverte en Côte d’Ivoire d’un important gisement de pétrole...

Découverte en Côte d’Ivoire d’un important gisement de pétrole et de gaz naturel

Les autorités ivoiriennes ont annoncé mercredi, une « découverte majeure » de pétrole et de gaz naturel offshore. Une découverte faite à la suite d’une prospection en eaux profonde par la société italienne Eni, rapporte l’AFP.

Un important gisement de pétrole estimé entre 1,5 et 2 milliards de barils de pétrole a été découvert en Côte d’Ivoire. Aussi, outre l’or noir, le pays a également découvert environ 1,8 à 2,4 billions de pieds cubes (51 millions de mètres cubes) de gaz naturel, a indiqué mercredi, le ministre de l’Énergie, Thomas Camara. Selon lui, cette découverte « augmenterait considérablement les réserves prouvées de la Côte d’Ivoire dans les années à venir ».

La société italienne Eni, qui a fait la prospection avant la découverte du gisement, a indiqué que le puits de 3 445 mètres de profondeur a été foré à environ 60 kilomètres (40 miles) de la côte en 30 jours. La société a ajouté qu’elle procéderait désormais à une évaluation plus approfondie du potentiel plus large de la découverte.

Dans un investissement 2019 d’une valeur de 185 millions de dollars, la Côte d’Ivoire a signé des contrats avec Eni et la société française Total pour explorer la possibilité d’augmenter la production ivoirienne. La Côte d’Ivoire compte à ce jour 51 champs pétrolifères identifiés dont quatre en production, 26 en exploration et les 21 autres encore à saisir. En 2014, Total a déclaré que l’exploration avait montré des perspectives « très prometteuses ».