dimanche 27 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosFaits diversPour faire partie d’une confrérie, elle a dû accepter...

Pour faire partie d’une confrérie, elle a dû accepter coucher avec 52 hommes

La scène s’est produite au Nigéria dans la brousse d’Awka.  Ifechukwu Atunanya, une jeune fille de 16 ans désirant de faire partie de la confrérie des Vikings suprêmes, a accepté de coucher dans la brousse avec 52 autres hommes candidats pour la même confrérie pour les besoins d’une cérémonie initiatique.

Interpellés par la police nigériane, les suspects ont confirmé que dans le cadre de leur rituel, chaque membre masculin du culte dormira avec chaque femme éventuelle. “C’est ce qu’ils ont fait pour obtenir leur serment de secret et c’est pendant le raid que nous avons arrêté ifechukwu”, a déclaré l’un des suspects.

«Je les ai rejoints il ya trois mois et pendant mon initiation; J’ai été forcé d’avoir des relations sexuelles avec tous les membres masculins inscrits du culte présent cette nuit-là. On m’a donné des sédatifs afin de ne pas sentir ce qu’ils faisaient. Ce n’était pas facile, mais je supportais la douleur », a affirmé pour sa part Ifechukwu Atunanya.

«Le jour où nous avons été initiés, j’étais la seule fille parmi les 52hommes disponible cette nuit- la. J’étais déterminé à …..J’étais déterminé à être un membre. J’ai été davantage convaincu de rester parce que j’ai découvert qu’ils étaient des hommes plus honorables… Si vous vous identifiez à un culte connu à l’école, les conférenciers vous respecteront. Vous n’avez pas à acheter des documents. C’est pourquoi je les ai rejoints» poursuivait-t-elle.

Selon les déclarations des jeunes hommes, c’est l’alternative qui est trouvée pour la jeune fille pour participer à l’initiation car le processus normal d’initiation est plus difficile.

«Une femme qui envisage être un membre ne peut pas subir le processus rigoureux pendant l’initiation. Nos dirigeants ont donc suggéré que la meilleure façon de les faire sous serment est que chaque membre inscrit ait des relations sexuelles avec elle pendant l’initiation. » ont-ils  indiqué les jeunes à la police.

«On lui donnerait des sédatifs pendant le processus afin qu’elle ne sente pas physiquement la douleur. Le cas d’Ifechukwu était meilleur parce que nous étions seulement 52 hommes enregistrés présents le jour de son initiation. Toutes nos femmes ont été violées », ont-ils précisé.

«Je suis d’une famille pauvre et je voulais être la lumière qui va changer la situation dans ma famille. J’ai appris à connaître l’activité de culte à travers une amie. Elle m’a assuré que toutes les connexions que j’avais besoin dans la vie seront faites si je rejoins le groupe », a déclaré Ifechukwu.