mardi 7 février 2023

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Coupe du monde des...

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a dévoilé sa liste des joueurs convoqués...

Grammy Awards 2023: double...

La star nigériane, Burna Boy, a échoué à remporter un trophée dans les...

Mali: le chef de...

Le gouvernement de la Transition du Mali a déclaré dimanche, persona non grata,...

DJ Arafat : DJ congélateur...

L’artiste ivoirien DJ Congélateur qui la une des médias depuis quelques jours, a...
AccueilNews & InfosPolitiqueFrance : Les dessous du départ de la journaliste Laurence...

France : Les dessous du départ de la journaliste Laurence Haïm du Mouvement « En Marche »

Après que Laurence Haïm ait quitté le mouvement En marche, les révélations sur les raisons de son départ sont multiples. Et pour mettre fin aux supputations, la journaliste avait précisé avoir quitté le mouvement de son propre gré. Apparemment, elle n’aurait pas convaincu car selon l’hebdomadaire ‘’Le Canard enchaîné’’ la raison est toute autre.

Et, quelques jours après son retrait du mouvement en Marche, suite à 6 mois de service rendu, l’hebdomadaire ‘’Le Canard enchaîné’’ vient de révéler  au grand jour, les dessous de son départ. Selon  l’hebdomadaire ‘’Le Canard enchaîné’’ la journaliste a été sèchement rabrouée par le président français pour avoir sollicité un poste très ambitieux. « Il y a quelques semaines, Haïm avait demandé un poste d’ambassadrice, pour services rendus. Ce à quoi l’ancienne journaliste aurait obtenu comme réponse de la part du Président de la République : ‘Non, mais je rêve ! Et puis quoi encore !’ » rapporte le journal.

Laurence Haïm réfute l’information…

Sur son compte Twitter, la journaliste Laurence Haïm a catégoriquement démenti l’information révélée par le journal. « Je n’ai jamais voulu être ambassadeur. Sauf des news. Je suis très honnête dans mon propos. Merci à tous pour votre soutien » pouvait on lire ce mercredi sur son Twitter. Très surprise par les révélations de l’hebdomadaire, la journaliste s’abstient de tout commentaire.

A l’Elysée, l’affaire est sans aucune importance du fait que, le président Français Emmanuel Macron n’aurait pas « l’habitude de s’exprimer ainsi, encore moins lorsqu’il s’agit de Laurence Haïm qui nous rejoins pendant la campagne ». « Il y a des choses plus importantes. Je ne ferai pas de commentaires. Je préfère m’intéresser au travail de la photographe et journaliste Laurence Geai à Mossoul » a expliqué Laurence Haïm.

« J’étais venue pour accompagner Emmanuel Macron dans sa route pour la présidence, maintenant qu’il a été élu, c’est un deuxième acte. A mon sens, j’ai réussis le premier » a souligné Laurence Haïm a la faveur d’une interview exclusive accordée au JDD quatre jours après son retrait du mouvement En Marche.

On se rappelle que la journaliste Laurence Haïm a annoncé son départ du mouvement En Marche le 12 juillet 2017.