jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosPolitiqueGabon : Le domicile de Paul Malekou attaqué par...

Gabon : Le domicile de Paul Malekou attaqué par des individus non identifiés

Près d’une semaine après l’attaque aux cocktails Molotov du domicile du secrétaire général du Rassemblement héritage et modernité, Michel Menga M’essone, des individus sans foi ni loi ont vandalisé le domicile du père de l’un des activistes et membre du mouvement des jeunes dudit parti Marceau Malekou. Le forfait s’est déroulé dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 juin 2017 au PK8 dans le 3ème arrondissement de Libreville.

Ceci fait suite à la dénonciation faite par la Coalition pour la nouvelle République sur les actes d’agressions et d’intimidations dont font l’objet les membres de l’opposition et de la société civile.

Les faits…

Des éléments non identifiés ont jeté dans la concession des objets explosifs de fabrication artisanale. La vigilance du gardien qui a très tôt réussit à maîtriser  les flammes a permis d’éviter un drame.

La scène perpétrée au domicile de Paul Malekou, ancien ministre de l’Education nationale, s’est déroulée aux environs de 4 heures du matin. Selon des sources concordantes, aucune victime n’est à déplorer.

Ces actes criminels se multiplient à l’encontre des personnalités de l’opposition. Une situation qui inquiète d’ores et déjà  dans l’opinion, donnant l’impression d’une réelle escalade entre la majorité et l’opposition.

Précisons que cette attaques intervient  après que des personnalités proches du pouvoir, notamment le porte-parole du gouvernement et certains conseillers d’Ali Bongo aient implicitement menacé de représailles les familles des  membres de la diaspora gabonaise vivant au Gabon.

Une énième attaque perpétrée contre l’opposition…

Il s’agit d’une énième attaque enregistrée contre des membres de l’opposition proche de l’ancien candidat à l’élection présidentielle. A titre d’exemple  il y a quelques mois, le domicile du président du RHM, Alexandre Barro en a été victime avant même l’attaque subie par le siège de l’Union Nationale.

Et comme si cela ne suffisait pas, le même jour, la famille d’un autre membre d’Héritage et Modernité, en l’occurrence son secrétaire général adjoint, Pascal Oyougou, avait fait l’objet d’une tentative de kidnapping.

Et déjà,  le secrétaire général du Rassemblement Héritage & Modernité, parti membre de la Coalition pour la nouvelle République, chapeautée par Jean Ping, serait en sécurité (insécurité je pense).