spot_img

Gabon : un gendarme lance une grenade lacrymogène dans un minibus rempli de lycéens

AccueilNews & InfosSociétéGabon : un gendarme lance une grenade lacrymogène dans un minibus rempli de lycéens
- Publicité-

Un gendarme a balancé le 09 novembre à Libreville une bombe lacrymogène dans un taxi bus rempli d’élèves pour tenter de calmer une dispute entre les élèves et probablement le conducteur, selon une vidéo diffusée dans les réseaux sociaux.

La scène s’est déroulée au PK5, proche d’un point de stationnement de la gendarmerie. La vidéo montre une bousculade entre élèves du Lycée technique national Omar Bongo (LTNOB) pour accéder dans un mini-bus de 18 places afin de se rendre à leur établissement situé très loin dans la commune voisine d’Owendo. Le nombre d’élèvent était visiblement plus important que la capacité du véhicule d’où la « bataille » pour y accéder.

Un gendarme qui tentait à empêcher des lycéens de monter dans un minibus à Libreville, au Gabon, a subitement perdu son sang-froid. Alors que la situation était visiblement tendue depuis plusieurs minutes, le gendarme a lancé une grenade lacrymogène à l’intérieur du véhicule, dont l’habitacle, où se trouvaient déjà des passagers, s’est immédiatement rempli de fumée (vers 1’30 dans la vidéo ci-dessous).

- Publicité-

Les images de l’incident, filmées par un témoin, permet de mesurer le degré de panique qui s’est alors emparé de la foule. Au milieu des cris affolés, on voit les passagers du minibus pris au piège et des personnes à l’extérieur qui brisent les vitres du véhicule pour les aider à en sortir.

Les taxis-bus de Libreville refusent régulièrement de prendre des lycéens à leur bord, dans la mesure où ils seraient «synonymes de désordre» du fait de la solidarité dont certains d’entre eux font preuve avec les grèves d’enseignants.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici