mardi 29 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosTechnologieGoogle et Facebook dans le viseur des médias américains

Google et Facebook dans le viseur des médias américains

Plus d’une centaine de médias américains regroupés dans la News Media Alliance demandent au gouvernement américain l’autorisation de s’associer contre Facebook et Google. Objectif, s’associer entre médias américains pour faire tomber Google et Facebook.

Ce n’est qu’un secret de polichinelle ! Facebook et Google contrôlent désormais à eux deux, environ 0.70 dollars sur chaque dollar dépensé dans une publicité en ligne. La petite portion des trois dizaines de centimes restant,  c’est elle qui est distribuée entre les différents titres de journaux qui se livrent une compétition effrénée pour l’obtenir au détriment Twitter, Snapchat ou Verizon-AOL-Yahoo ! ou d’autres.

La balance penche plutôt en faveur de Facebook et Google. Une situation qui ne donne pas beaucoup de marge de négociation aux médias quand il s’agit de poser des chiffres sur la table. Or Facebook, et Google ont cruellement besoin des médias pour alimenter leurs plateformes. C’est pourquoi, les médias américains ont décidé de s’allier ensemble pour faire face à cette menace inexorable.

Facebook et Google, d’utile à une menace inexorable

Depuis l’avènement de Facebook et Google, les éditeurs reposent sur ces deux géants de la technologie pour diffuser leurs contenus et publicités à une audience de masse. A ce stade,  les recettes engrangées par le papier et les abonnements dégringolent. Pour ce faire, les médias se retrouvent pieds et poings liés à leurs diffuseurs devenus si puissants qu’il ne reste quasiment aucune place pour les autres acteurs de l’industrie.

Les médias américains prêts pour la bataille…

Cette semaine, les médias américains se sont associés sous la bannière de la News Media Alliance, un groupe de 2000 journaux. Ces derniers ont donc demandé la permission au Congrès des États-Unis de porter une voix commune dans les négociations avec les deux plateformes. Les médias américains ne sont pas les seuls à vouloir faire la paix pour s’allier contre la puissance de la Silicon Valley.

Les entreprises de publicité sont entrées dans la danse avec trois des plus grosses entreprises de publicités. Et déjà, les patrons des plus gros groupes publicitaires du monde appellent à former un front uni pour porter aux oreilles des deux titans une liste de doléances incluant : de la transparence dans la mesure de leurs publicités, les endroits précis où elles sont affichées sur le Web, et l’assurance que la fraude soit maintenue à son minimum.

Toutefois, précisons que les lois de compétitivité protègent Google et Facebook des forces du marché.