dimanche 27 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosTechnologieL’Académie tchèque des sciences révèle un risque élevé d'une...

L’Académie tchèque des sciences révèle un risque élevé d’une collision entre la terre et un astéroïde

Le continent court un risque élevé d’une collision entre la terre et un astéroïde. C’est une révélation de la revue Astronomy & Astrophysics, des astronomes de l’Académie tchèque des sciences ayant publié les résultats d’une étude à propos du risque grandissant pour la terre d’être touchée par un astéroïde.

Il s’agit des résultats issus d’une étude récemment menée par des astronomes de cette académie. A en croire cette étude, le risque de collision entre la terre et un astéroïde est élevé. Récemment découvert, le risque d’impact entre un astéroïde et la Terre augmenterait significativement certaines années à cause d’un essaim météoritique connu sous le nom de Taurides.

«Pendant cette période, la probabilité d’une collision avec un objet de taille d’environ une douzaine de mètres de diamètre est manifestement plus élevée » a mentionné l’académie tchèque dans un communiqué de presse. Il s’agirait d’une branche des étoiles filantes d’un essaim météorique apparaissant régulièrement dans le ciel et ayant des objets qui se déplacent ensemble autour du soleil.

Selon l’académie, la branche est constituée « d’un nombre d’astéroïdes non détectés, d’une dizaine de mètres de diamètre ou plus grands. Ce qui d’ailleurs engendre le risque « d’une collision avec un astéroïde qui augmente manifestement quand la terre rencontre cet essaim de matière interplanétaire, toutes les quelques années« .

Pour les scientifiques, des dégâts « à une échelle régionale voire continentale » seraient crées si rien n’est fait. Ce n’est pas la première fois et ce ne sera peut-être pas la dernière fois que les dangers des Taurides seront évoqués. Il faut dire d’après des études, un corps de cet essaim pourrait être à l’origine de l’évènement de la Toungouska survenu en juin 1908 en Sibérie.

Une étude qui d’ailleurs recommande vivement de poursuivre des recherches approfondies pour mieux décrire cette source réelle d’objets potentiellement dangereux, suffisamment importants pour causer un désastre aussi bien local que continental.