jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosPolitiqueMalawi : un mandat d’arrêt lancé contre l’ancienne présidente, Joyce...

Malawi : un mandat d’arrêt lancé contre l’ancienne présidente, Joyce Banda

Alors que Joyce Banda, ancienne présidente du Malawi entend briguer un nouveau mandat à la tête du Malawi, elle vient d’être accusée par les autorités malawites. D’après les accusations, elle est impliquée dans un scandale de corruption appelée le « Cashgate ». Cette affaire qui avait d’ailleurs précipité la chute de l’ancienne présidente Joyce Banda, remonte à l’année 2013. En ce temps, des millions de dollars ont mystérieusement disparu des caisses de l’Etat.

Les preuves qui incriminent Joyce Banda…

La police malawienne via un communiqué a indiqué que des services fiscaux auraient pu réunir des preuves assez crédibles pour incriminer Joyce Banda. Lesdites preuves selon la même source seraient celles qui ont justifié l’émission du mandat d’arrêt de la part des autorités. À en croire le communiqué, les chefs d’accusation retenus contre Madame Banda sont notamment « abus de pouvoir et de blanchiment d’argent ».

Le scandale dit du Cashgate…

Dans l’affaire dite du Cashgate au Malawi des dizaines de fonctionnaires, hommes d’affaires, et dirigeants politique se sont vus éclaboussés. Aussi, plus de 30 millions de dollars avaient disparu des caisses de l’Etat du Malawi. Alors que le budget du Malawi dépend à 40 % de l’aide étrangère, bon nombre de bailleurs de fonds avaient suspendu leur aide au pays à cause dudit scandale. Ce qui d’ailleurs a engendré de lourdes crises financières au Malawi.

Vers la participation de Joyce Banda à la prochaine élection…

Depuis sa défaite électorale, il y a trois ans de cela, Joyce Banda vivait aux Etats-Unis. Mais pour la prochaine élection présidentielle, prévue pour l’année 2019, elle envisage de revenir au pays. C’est ce qui ressort des conciliabules de ses partisans. Conséquence, briguer un nouveau mandat à la tête du Malawi. Toutefois, cette affaire qui refaire surface à la veille des élections présidentielles risque n’est-elle pas un prétexte pour écarter Joyce Banda de la course à la présidentielle? Est-on tenter de demander.