jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosSociétéNigéria : A 20 ans il kidnappe son père...

Nigéria : A 20 ans il kidnappe son père pour 1 Million de Nairas comme rançon

Architecte du crime qu’il a fait avec trois autres complices que sont Babuga Salihu, âgé de 20 ans, Aura Sands, 20 ans également, et le plus jeune Amuda Yusufu, âgé de 19 ans, Ibrahim Babatunde a été présenté au public par le commandement de la police de l’Etat d’Oyo au Nigeria pour enlèvement de son père.

 

« Le père Aliyu Babatunde a été enlevé à Igboora, et a passé trois jours dans le repaire de ses ravisseurs » a déclaré Abiodun Odude, commissaire de police de l’Etat. Aussi, ajoute t-il « il avait été libéré après que la famille ai payé 1 Million de Nairas comme rançon ». Agé de 20 ans, Ibrahim Babatunde a en effet déclaré qu’il a été attiré par un enlèvement après que son père ait fermé les yeux sur le bien-être de ses enfants. « Mon père a épousé beaucoup de femmes, et il ne se soucie pas de nous. Nous devons nous débrouiller. Donc, je pense que la seule façon d’avoir de l’argent est d’organiser son enlèvement et de le forcer à faire sortir de l’argent. Nous avons collecté 1 million de Nairas comme rançon de notre famille » a-t-il confessé. Tout en expliquant comment le crime a été planifié et exécuté, Ibrahim Babatunde souligne qu’il avait invité ses amis à se joindre à lui après avoir été sûr que le plan réussirait.  « La victime a finalement été emmenée dans un endroit inconnu où il a été gardé pendant quelques jours par ses ravisseurs qui ont ensuite exigé la rançon comme condition pour sa libération. L’arrestation initiale d’un des suspects par les efforts combinés du groupe de surveillants locaux, la police et une enquête plus discrète menée par des agents de l’équipe spéciale, ont mené à l’arrestation subséquente du chef de gang et d’autres membres du gang dans leurs diverses cachettes de l’état » a confié Abiodun Odude, commissaire de police de l’Etat.