jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosPolitiqueLes Nigérians réclament plus de transparence sur la santé...

Les Nigérians réclament plus de transparence sur la santé du Président Buhari

Muhammadu Buhari est absent depuis le 29 janvier. La présidence assure qu’il subit des examens médicaux à Londres mais les Nigérians, craignant que sa mort entraîne un regain de tensions ethniques, réclament plus de transparence.

Cette fois-ci l’hypothèse de l’arrivée du président Muhammadu Buhari semblait tellement probable que le personnel de l’aéroport d’Abuja, au centre du Nigeria, avait déroulé un tapis rouge sur la piste où devait se poser l’avion présidentiel.

Mais les employés de l’aéroport et les journalistes ont attendu pour rien. Seule l’épouse du président, de retour d’un pèlerinage à la Mecque, était présente samedi à Abuja, raconte le correspondant de RFI au Nigeria.

La veille, le conseiller en communication du président, Femi Adesina, avait affirmé que le président n’était pas malade et qu’il rentrerait au Nigeria « dans quelques jours ».

Muhammadu Buhari a quitté le Nigeria le 19 janvier dernier pour le Royaume-Uni où il devait effectuer « des examens de santé de routine » mais, dimanche soir, son cabinet a annoncé qu’il prolongerait son séjour à Londres sur recommandation de ses médecins.

Santé fragile

Alors que la santé de cet ancien général de 74 ans faisait déjà l’objet de questions avant son entrée en fonction en mai 2015, le gouvernement nigérian peine à convaincre que le président se porte bien et a même dû démentir à plusieurs reprises des rumeurs persistantes sur les réseaux sociaux et dans les médias, selon lesquelles il serait gravement malade, voire décédé pendant son séjour en Europe.

En juin dernier, le président avait déjà dû se rendre au Royaume-Uni pour une grave infection de l’oreille interne.

Pour tenter de rassurer l’opinion publique, la présidence nigériane a posté jeudi 9 février sur Twitter des photographies de Muhammadu Buhari, accompagné de deux chefs de partis, dans sa résidence londonienne.

© AFP