mardi 7 février 2023

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Coupe du monde des...

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a dévoilé sa liste des joueurs convoqués...

Grammy Awards 2023: double...

La star nigériane, Burna Boy, a échoué à remporter un trophée dans les...

Mali: le chef de...

Le gouvernement de la Transition du Mali a déclaré dimanche, persona non grata,...

DJ Arafat : DJ congélateur...

L’artiste ivoirien DJ Congélateur qui la une des médias depuis quelques jours, a...
AccueilNews & InfosEconomiePlusieurs Etats du Nigéria dont un Etat producteur de...

Plusieurs Etats du Nigéria dont un Etat producteur de pétrole déclarés en faillite

Sept États du Nord et un État du Sud ont été déclarés en faillite sur la base de leurs revenus générés en interne par rapport à leur allocation des comptes fédéraux (FAA), rapporte Ripples Nigeria.

Selon un rapport de l’indice annuel de viabilité de l’État (ASVI) d’Economic Confidential, plusieurs Etats du Nigéria, dont un producteur de pétrole ont été classés comme insolvables. Ces Etats comprennent sept Jigawa, Katsina, Adamawa, Yobe, Niger, Taraba et Benue au nord et l’État producteur de pétrole de Bayelsa. Selon Ripples Nigeria, le statut des États a été déterminé par le pourcentage obtenu lors de la comparaison de leur IGR et de leur FAA, et les États avec un IGR inférieur à 10 % de leur allocation fédérale sont classés insolvables.

Bayelsa est en tête de la liste des États les plus pauvres du Nigéria, car il a reçu un total de 152,54 milliards de nairas au titre de la FAA en 2020, mais n’a généré que 12,18 milliards de nairas en tant qu’IGR, ce qui représente 8,0% des revenus de la FAA, indique la même source. L’État de Jigawa est arrivé ensuite avec un IGR de 8,6 milliards de nairas, contrairement aux 107 milliards de nairas qu’il a reçus au titre de l’allocation au cours de la même période, ce qui représente 8,1% des revenus totaux.

Katsina a enregistré 8,8% après avoir généré 11,3 milliards de nairas contre 130 milliards d’allocation fédérale. Adamawa a reçu 91 milliards de nairas de FAA, mais n’a pu générer que 8,3 milliards de nairas d’IGR, ce qui porte les différences à 9,1 pour cent. L’État de Yobe a enregistré 7,7 milliards de nairas IGR, mais a obtenu 84 milliards de nairas d’allocation fédérale, ce qui représente 9,2 pour cent des recettes totales.

L’État du Niger était le suivant avec 9,6%, ses revenus générés en interne étant évalués à 10,5 milliards de nairas contre 109 milliards de nairas de FAA.Taraba a généré 8,1 milliards de nairas sous forme d’IGR, mais a reçu 82 milliards de nairas de l’allocation fédérale, portant sa différence de revenus à 9,8%. Benue a complété la liste avec un IGR de 10,46 milliards de nairas, bien en deçà des 106 milliards de nairas qu’il a reçus en tant que FAA, représentant 9,8% l’année dernière.