jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosSociétéLes policiers zambiens interdits d'épouser des étrangers

Les policiers zambiens interdits d’épouser des étrangers

La police Zambienne a été interdite de se marier avec des étrangers. Cette décision a été constaté à partir d’un mémo publié par l’inspecteur général de la police. Le document, qui date du 11 janvier dernier, stipule que ceux qui étaient déjà mariés à des étrangers n’ont qu’une semaine pour le déclarer, et tous ceux que qui s’y opposeront s’attireraient des mesures disciplinaires.

La porte-parole de la police, Esther Katongo a confirmé la note de service, affirmant qu’un ordre avait été émis à chacun, informant aux policiers de la mesure. Mais elle ajoute que l’interdiction n’était pas nouvelle. »Elle a été renforcée parce que certains policiers avaient commencé à l’ignorer », précise-t-elle.

«Les questions de sécurité sont délicates, sinon les époux peuvent être des espions et peuvent vendre la sécurité du pays. Il y a quelques officiers qui ont commencé à épouser des étrangers, ils ignorent l’exigence précédente et c’est pourquoi un autre ordre permanent a été publié pour rappeler aux agents ce qu’ils sont censés faire et ne pas faire « , a déclaré Mme Katongo.

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi de telles mesures étaient nécessaires, Mme Katongo a déclaré: «Quand vous vous mariez, il est dit que vous formez un, vous savez ce qu’est le mariage, vous partagez des secrets et on peut dire aux agents « A ne pas divulguer », mais on n’a pas le contrôle sur les couples. Vous ne serez pas à la maison pour toujours les contrôler. La sécurité de la nation est ce qu’il y a de primordial. »

Voir la version originale de cet article