jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosPolitiquePolitique: Michel Gbagbo apporte les nouvelles de son père...

Politique: Michel Gbagbo apporte les nouvelles de son père à Ouattara

Lors d’un meeting organisé dans le cadre du 72ème anniversaire du président Gbagbo à Port-Bouet au quatier Adjouffou Michel Gbagbo, fils de Laurent Gbagbo a rappelé que le pouvoir n’est pas éternel en prenant en exemple l’actuel.

En Côte d’Ivoire, entre les minuteries et les divergences dans le camp Ouatara-Soro, subsiste toujours le camp Gbagbo. Lors d’une rencontre à Port Bouet, Michel Gbagbo, fils de l’ancien président  Laurent Gbagbo est venu apporter les nouvelles de son père. Il en a également profité pour envoyer un message au président Alassane Ouattara, tout en haranguant la foule. Michel a tenu un discours applaudi par les personnes présentes. En effet, Michel Gbagbo a froidement expliqué qu’Alassane Ouattara, qui devrait laisser le pouvoir en 2020, tombera comme les autres et que, fatalement, la vie continuera.

« Malgré tout ce qu’on a vécu on est là, il faut se libérer car c’est la terre de nos parents. Nous on sera enterré ici et nos parents ça sera leur terre, faut pas avoir peur de dire ce qu’on pense quand les gens tournent je ne sais pas ce qu’ils cherchent, si jamais ils nous « intoxiquent » dites leur que Michel Gbagbo dit : Ouattara tu vas tomber et puis y a rien ». Au cours de ses oratoires, il a rappelé que le pouvoir présidentiel n’était pas éternel. Et pour appeler les supporters de l’ancien président à se libérer il usera de l’art de l’anaphore.  «Qui a gagné les élections en 2010 ? C’est Gbagbo, qui est président de la République ? C’est Gbagbo, qui va revenir de la Haye pour récupérer son pouvoir ? « C’est Gbagbo », qui est président du FIP. Enfin, la liesse populaire fera réponse sans équivoque autant que sans surprise aux deux questions « Est-ce que vous serez prêts à accueillir le président Gbagbo à l’aéroport ? «  « Est-ce que vous serez prêts à accueillir le ministre Charles Blé Goudé à l’Aeroport ? ». Il a continué en haranguant la foule avec des interrogations en forme de cris de guerre, auxquelles le public répondait.

Arrêté en même temps que son père Laurent Gbagbo en avril 2011, Michel Gbagbo a été détenu pendant plusieurs mois à Bouna, dans le nord-est de la Côte d’Ivoire avec d’autres dignitaires du Front Populaire Ivoirien, (FPI), le parti fondé par son père. Libéré en août 2013 après plus de 24 mois de détention, Michel Gbagbo s’est depuis, consacré à sa vie d’enseignant à l’université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan. Mais le seul fils de Laurent Gbagbo et de Jacqueline Chamois ne manque aucune occasion de se prononcer sur l’actualité socio-politique de son pays.