dimanche 4 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Astrologie : voici le calendrier...

Nous venons d’entrer dans le dernier virage de l’année 2022. Découvrez ci-dessous le...

Qatar : les compos officielles de...

L’Allemagne et le Costa Rica se rencontreront ce soir pour un duel de...

Qatar 2022 – Espagne Vs...

L’Espagne affronte le Japon dans la soirée de ce jeudi 1er décembre 2022....

Qatar 2022 : les compos...

La Coupe du Monde 2022 continue de faire son chemin à Qatar. Voici...
AccueilSportSamuel Eto'o: condamné à 22 mois de prison, l'international...

Samuel Eto’o: condamné à 22 mois de prison, l’international camerounais plaide coupable

Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a été condamné par la justice espagnole ce lundi 20 juin 2022 pour Fraude Fiscale. Après sa condamnation, l’ancienne gloire camerounaise du football a plaidé coupable.

L’international camerounais, Samuel Eto’o été condamné à 22 mois d’emprisonnement et à une amende de 1,8 million d’euros, pour fraude fiscale « remontant aux années 2006-2009 », lorsqu’il jouait au FC Barcelone.

Selon le tribunal de Barcelone, l’ancien Lion Indomptable avait mis en place un montage de sociétés afin d’éviter de déclarer une partie de ses revenus. A en croire les rapports du journal sportif espagnol Mundo Deportivo, Samuel Eto’o avait cédé ses droits à une société basée en Hongrie qui déclarait ses gains dans ce pays, où le taux d’imposition est un des « plus bas d’Europe ».

José Maria Mesalles, l’ex-représentant d’Eto’o a aussi été condamné à 12 mois de prison et à une amende de près de 3,9 millions d’euros, à rembourser au fisc espagnol représentant la somme fraudée entre 2006 et 2009.

Samuel Eto’o plaide coupable

L’époux de Georgina Eto’o, ayant reconnu les faits qui lui sont reprochés a plaidé coupable. « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (il considérait Messalles comme tel, ndlr) me demandait de faire », a déclaré l’ancien joueur du Barça, dans des propos rapportés par Mundo Deportivo.

Par ailleurs, l’ancien attaquant de la Liga ne sera pas incarcéré, et pour cause, sa peine est inférieure à deux ans et il n’a pas d’antécédents judiciaires en Espagne.

Il faut noter qu’aucun footballeur n’avait jamais été incarcéré pour fraude fiscale, en Espagne. Avant Samuel Eto’o, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi avaient déjà eu des soucis avec le fisc et la justice outre-Pyrénées. Ils avaient été condamné à 21 mois de prison pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4,1 millions d’euros entre 2007 et 2009.