mardi 29 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosSociétéTraffic Jam, un logiciel inventé pour sauver les enfants...

Traffic Jam, un logiciel inventé pour sauver les enfants victimes de la traite sexuelle

Un système de reconnaissance a été créé à destination des forces de l’ordre afin de retrouver des enfants victimes de la traite sexuelle. Il s’agit d’un logiciel intitulé Traffic Jam accessible à près de 25 % des services de police américains.

Selon le site Mashable, ce logiciel est utilisé par les doyens dans certains aéroports pour déterminer si le visage de la victime pourra un jour vous servir de carte d’embarquement. Aussi, est il utilisé par la police berlinoise dans les gares pour « reconnaître et signaler la détection d’usagers ou de personnes qui pourraient constituer un danger ».

Une utilisation accrue qui a provoqué une série d’inquiétudes concernant le droit au respect de la vie privée. Et déjà, les chercheurs qui ont soulevé ces inquiétudes voient FaceSearch d’une autre manière.

« Combattre la traite d’humains en ligne est une utilisation de la reconnaissance faciale à laquelle je peux complètement adhérer » a déclaré Emily Kennedy à Mashable.

« Nous ne pouvons pas contrôler la manière dont chaque utilisateur se sert de notre logiciel, mais cela ne m’inquiète pas outre mesure car sa fonction est trop spécifique », ajoute Emily Kennedy. A en croire ses propos, plusieurs autres entreprises fournissent aux forces de l’ordre un accès bien plus large à la reconnaissance faciale, et ce sont celles-ci qui devront un jour répondre des questions éthiques que cela implique.

Un logiciel mis à disposition de tous…

Cette technologie est mise à la disposition de toutes les autorités désireuse de se la procurer. La preuve, Marinus Analytics a mis à disposition, FaceSearch dans Traffic Jam, afin que ses clients y aient directement accès.

Du logiciel Traffic Jam inventé par Emily Kennedy…

Le logiciel Traffic Jam a été inventé par Emily Kennedy. A l’âge de 20 ans aujourd’hui, Emily Kennedy a franchi une grande étape avec le lancement ce 27 juin  de FaceSearch, un nouveau système permettant à la police de faire correspondre le visage d’un enfant aux publicités et aux annonces récoltées sur Internet.

« FaceSearch scanne ensuite les photos en ligne détermine rapidement si cette victime potentielle a été mise en scène dans une publicité pour du commerce sexuel » informe un communiqué de l’entreprise.

La photo initiale de l’enfant peut venir soit de Facebook soit d’un réseau social quelconque, ou encore d’une alerte concernant un enfant porté disparu ou de n’importe quelle source.