mardi 29 novembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Qatar 2022- Ghana Vs...

Le Portugal fait face au Ghana, ce jeudi 24 novembre 2022, dans le...

Qatar 2022-Cameroun Vs Suisse :...

Les Lions Indomptables du Cameroun rencontreront la Suisse pour le premier match de...

Qatar 2022 : le programme...

Voici le programme des matchs de la Coupe du monde de ce jeudi...

Bénin-Conseil des ministres: compte-rendu...

Les ministres du gouvernement béninois se sont réunis pour leur conclave hebdomadaire ce...
AccueilNews & InfosSociétéUSA : Uber octroie un bonus de 32 dollars...

USA : Uber octroie un bonus de 32 dollars aux chauffeurs de mineurs

A compter de cet été, Uber envisage payer davantage ses chauffeurs qui prennent en charge des passagers mineurs. Pour cause depuis mars dernier, l’application Uber a permis aux parents de créer un  compte familial offrant ainsi aux enfants de 13 à 18 ans la possibilité de commander des courses. C’est à la faveur d’une annonce faite le 20 juin 2017 que l’annonce d’intégrer la possibilité de verser des pourboires depuis l’application a été faite.

Une offre exclusivement destinée aux chauffeurs américains qui prennent en charge des passagers adolescents. Pour cause, Phoenix et Columbus, la nouvelle fonctionnalité n’avait pas été au goût de nombreux chauffeurs.  C’est pourquoi, Uber a pris la noble décision de prendre en charge via la start-up de clients adolescents qui représentent un autre sujet problématique pour ses chauffeurs.

Dans un billet de blog Médium, Garett Camp, cofondateur et président de l’entreprise manifeste la volonté d’Uber de toujours être plus à l’écoute de ses employés. A travers un message adressé à ses chauffeurs, l’entreprise Uber explique : « Pour les courses concernant les comptes d’utilisateurs adolescents, 2 dollars seront ajoutés au tarif de base et vous gagnerez plus pour ces courses ».

Des chauffeurs américains expriment leur désaccord 

Publié par le site GeekWire  Craig Gibson, un chauffeur Uber refuse d’accepter les courses de clients mineurs. « . « J’en ai un à la maison, mais conduire l’enfant de quelqu’un implique une grande responsabilité si potentiellement quelque chose de malheureux a lieu » » a-t-il affirmé. L’homme souligne qu’il n’a d’ailleurs rien contre les adolescents. Craig Gibson, un chauffeur Uber est donc réticent par rapport à cette offre d’Uber.

« Si un gosse dit que vous avez fait quelque chose d’inapproprié, les répercussions sont quasi immédiates, sérieuses et le choc plus brutal, il y a donc un risque accru et Uber ne fait rien pour le prendre en compte» stipule l’entreprise.

En attendant de voir si ces 2 dollars suffiront pour convaincre  Craig Gibson et ses autres confrères qui, sans aucun doute sont réticents face l’offre de pouvoir prendre en charge les clients les plus jeunes, ce système de bonus initié par Uber sera progressivement mis en place cet été, aux États-Unis.