jeudi 1 décembre 2022

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Bénin: compte rendu du...

Les ministres du gouvernement béninois se sont une fois encore réunis ce mercredi...

Bénin: les grandes décisions...

Le conseil des Ministres du gouvernement béninois s'est réuni, comme à l'accoutumée ce...

Qatar 2022 : les compos...

La 22eme édition de la coupe du monde se poursuit à Qatar. L’Australie...

Qatar 2022 – Tunisie Vs...

Les rencontres des dernières journées des phases de groupes se joueront ce mercredi...
AccueilNews & InfosSociété« Le vrai visage de mon pays » :...

« Le vrai visage de mon pays » : Nathanaël Koty dénonce les tares de la société béninoise

Nathanaël Kothy a fait son entrée dans le rang des écrivains béninois. C’est à la faveur du lancement de son premier livre intitulé « Le vrai visage de mon pays » dans la salle bleue du palais des Congrès de Cotonou le samedi 8 juillet 2017.

Nathanaël KOTY actuel président de la Confédération africaine de roller sport a eu l’insigne honneur de replonger les lecteurs dans les tares de la société africaine. L’auteur a dans son œuvre mis l’accent sur les tares de la société béninoise notamment au poste de péage d’Ahozon où il a passé 10 années de sa vie.

Erigé sur la  route inter-état Cotonou-Lomé, le poste de péage et de pesage d’Ahozon offre un point d’intersection entre des personnes de tous horizons. Ce poste de péage et de pesage est selon Florent Kouao-Zotti, préfacier de l’œuvre, un lieu qui « sécrète des histoires qui nous ressemblent, qui renseigne des drames que nous vivons, qui offre un raccourci extraordinaire des souffrances et des aspirations des Béninois ».

Un récit qui dépeint le miroir de l’homme africain…

A travers ce récit, l’auteur dépeint un  véritable miroir de l’homme béninois en deux différentes parties. Il s’agit d’une œuvre qui révèle de troublantes révélations sur le passé de l’homme au pont de péage et de pesage d’Ahozon. L’auteur dénonce ainsi les crimes les plus crapuleux que connait cet environnement d’Ahozon dans Ouidah.

Pour l’auteur, c’est une révélation de  « la guerre des choses dans l’ombre » que sont la corruption, le détournement, la mauvaise gestion des deniers publics ainsi que la paresse, l’oisiveté des jeunes. L’homme n‘a ménagé aucun effort pour révéler au vu et au su de tous, un diagnostic des maux qui minent la société béninoise.

Cadre de haut rang, détenteur d’un master professionnel en gestion de projet territorial, titulaire d’une maîtrise en administration locale, et Président de la Fondation AHR, Nathanael Koty, a donc replonger les lecteurs dans les tares de la société béninoise.