mardi 7 février 2023

Vivez le meilleur de l'Actu en Continu

Coupe du monde des...

L’entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, a dévoilé sa liste des joueurs convoqués...

Grammy Awards 2023: double...

La star nigériane, Burna Boy, a échoué à remporter un trophée dans les...

Mali: le chef de...

Le gouvernement de la Transition du Mali a déclaré dimanche, persona non grata,...

DJ Arafat : DJ congélateur...

L’artiste ivoirien DJ Congélateur qui la une des médias depuis quelques jours, a...
AccueilNews & InfosPolitiqueKemi Seba : « Je n’ai aucun problème avec les présidents...

Kemi Seba : « Je n’ai aucun problème avec les présidents africains, mais avec le système »

Le président de l’ONG Urgences panafricanistes, Kemi Seba, a lancé hier, samedi 04 août 2018, sa tournée « L’Afrique libre ou la mort » du nom de son dernier livre paru aux éditions « New african cultures » le 29 juin 2018. L’Université d’Abomey-Calavi du Bénin était la première étape de cette tournée de l’activiste anti françafrique.

C’est sous un chaud soleil de l’après-midi du 04 août que le leader de la lutte anti françafrique a animé une conférence publique devant plus de 700 jeunes étudiants béninois. Placée sous le thème : « le rôle des étudiants dans la résistance africaine au 21ème siècle », cette conférence publique avait pour objectif d’exhorter les jeunes béninois, et africains en général, à prendre une part active dans la lutte pour l’auto détermination du continent africain.

Dans une démarche pédagogique, Kemi Seba a entretenu les étudiants béninois sur les maux qui minent l’émancipation du continent africain, et donc l’épanouissement de ses fils et filles. « La mal-gouvernance gangrène la plus part de nos pays africains. Dire ça, ce n’est pas être contre un président… Je n’ai aucun problème par rapport aux présidents africains en tant que tel. Ce qui m’intéresse, ce ne sont pas les présidents, mais le système dans lequel ils évoluent », a-t-il déclaré.

Pour Kemi Seba, l’objectif de la lutte anti françafrique n’est pas de faire tomber un président pour le remplacer par un autre, mais de faire changer les systèmes politique, économique et financier qui régissent le fonctionnement des Etats africains. « Tant qu’on ne changera pas le système, la marionnette pourra changer, mais rien ne changera dans le fond. La jeunesse béninoise et africaine en général doit comprendre que le plus important, ce n’est pas de changer l’acteur sur la scène, mais de changer la scène », a-t-il expliqué.

Kemi Seba a donc invité les jeunes béninois et africains à une lutte disciplinée et engagée : « lorsque la jeunesse se met à marcher ensemble, lorsque la jeunesse se met à tuer ses égos, lorsque la jeunesse se met, plus que jamais, à regarder dans la même direction, elle deviendra une force qui fera trembler le système en place ».

Il est à noter qu’après l’étape du Bénin, Kemi Seba est annoncé à Lomé au Togo le 08 août 2018 pour un meeting contre la françAfrique. Partisan du peuple d’Afrique et de sa diaspora, Kemi Seba estime que le meeting de Lomé sera l’un des moments les plus importants de la mobilisation anti-françAfrique pour l’ONG Urgences panafricanistes. Il est aussi attendu au Madagascar, au Burkina Faso et en Haïti.